Les gones trotteurs en Mongolie

La Mongolie en chiffre

  • Population : 3,1 millions d’habitants
  • Superficie : 1 566 500 km2 (2,5 fois la France)
  • Religions : Bouddhisme-Tibétain
  • Capitale : Oulan-Bator (5ème ville la plus polluée au monde, 90e plus grande ville au monde)
  • Monnaie : Tugrik (1€=2900t)
  • Langue :Mongol
  • Décalage horaire : 6h
  • Président : Khaltmaagiyn Battulga
  • Maisons traditionnelles : yourtes
  • Nomades : 34%

La vie des nomades de Mongolie by Maël

Les nomades représentent 25% de la population. Ils habitent différentes régions: celle du nord montagneuse, celle du sud désertique. ils vivent tous dans des yourtes et élèvent du bétail. Ils vivent grâce à leurs animaux: boivent le lait, font du fromage, mangent leur viande, utilise leur laine. Quand ils ont besoin d’acheter des choses (habits, moto, etc), ils vendent une bête. dans les steppes du nord et du s’entre on trouve des troupeaux composés de vaches, chevaux, et tout le temps des moutons et des chèvres. Au sud il y a beaucoup de chameaux. Mais pas de vaches ni de chevaux.

La journée des nomades

Au lever du jour il vont chercher leurs troupeaux pour la traite. Pour traire les chèvres, ils les attachent une à une en leur passant une corde autour du cou. Ils laissent ensuite paître le troupeau pour la journée, sauf les bébés qu’ils attachent à l’enclos car ils sont trop faibles et pourraient se faire attraper par les aigles.

La maman fait du fromage et coud des habits. Les enfants coupent le bois et aident leur parents. Le soir ils vont chercher les troupeaux à cheval. (Ils montent à cheval à partir de 6 ans)

Ils vont chercher l’au à la rivière. Ils ont généralement un panneau solaire pour avoir un peu d’électricité. L’hvier, les nomades emmènent leurs troupeaux vers le sud ou dans des lieux abrités car il neige et peut faire -40°. Ils changent généralement de lieu de vie 3 a 4 fois par an.

La vie des nomades est très rude.


Les yourtes by Zélie

La yourte est la maison des nomades. Elle n’a qu’une seule pièce et peut-être démontée et remontée . Elle est ronde et blanche. Il n’y a presque rien dans une yourte, on cuisine sur un poêle et on dort par terre.

La structure est en bois, elle est recouverte de feutre, puis de tissus Blanc. Elle est parfois décorée. La porte s’ouvre la où il y a le moins de vent, généralement au sud. Il y a un poids au milieu suspendu pour que la yourte ne s’envole pas. Il y a une fenêtre ronde sur le toit qui est souvent fermée par un plastique.

On ne peut pas prendre de douche. La salle de bain et les toilettes sont dehors, parfois dans une petite cabane, parfois dans l’herbe. Il n’y a pas souvent d’électricité. Il y a une armoire, une petite table basse, des tabourets, deux lits, et un petit meuble avec des photos, des tableaux de bouddhas, un moulin à prière.

Yourte montée
Structure de la yourte
Autrefois transportées par les chevaux, les yourtes sont aujourd’hui déplacées en camion
Intérieur d’une yourte pour touristes
Intérieur d‘une yourte de nomades
Le poêle pour se réchauffer et cuisiner
Le crottin sert séché sert de combustible
Les crins de chevaux, poils de chèvre ou de chameau – porte bonheur pour le bétail
La voute circulaire – chaque sculpture est un esprit indiquant un point cardinal
La salle de bain
Les toilettes à l’écart

Le shagai: les petits chevaux by Zélie

  • Nettoyer des osselets de moutons
  • Chacun choisit un cheval – un osselet
  • Préparation du jeu: on fait une longue ligne avec des osselets
  • l’osselet peut avoir quatre positons: le Chameau, le cheval, le mouton et la chèvre
  • On lance 4 osselets:
  • Si un des osselets est en position de cheval, on avance de 1, si on obtient 2 chevaux, on avance de 2 et ainsi de suite selon le le nombre de chevaux obtenus dans le lancé
  • Si les quatre osselets sont différents (1cheval-1 chameau-1 chèvre -1 mouton) on avance de 4
  • chacun lance les 4 osselets à tour de rôle
  • le premier arrivé à la fin du parcours a gagné

Le jeu des cailloux by Zélie

  • Prendre 5 cailloux chacun
  • On prend les cailloux dans sa main
  • en se cachant, on choisit le nombre de cailloux qu’on met dans sa main fermée et on met les autres de côté
  • chacun cache des cailloux dans sa main
  • Imaginons: Zélie a gardé 3 cailloux, Véronica a gardé 3 cailloux, Marwa a gardé 4 cailloux et Nina a gardé 1 caillou
  • A tour de rôle il faut dire un nombre qui correspond au nombre de cailloux cachés dans toutes les mains: c’est un pari
  • Par exemple Zélie dit 9, Véronica dit 11, Marwa dit 10 et Nina dit 20
  • il y a 11 cailloux en tout cachés dans les mains
  • c’est Véronica qui gagne
  • elle récupère les 11 cailloux
  • On continue les paris
  • celui qui récupère tous les cailloux des autres a gagné