En route vers la capitale

Contrôle des bagages, des billets, des passeports, train rapide étincelant, journal en russe, service de restauration à la place, hôtesse en jupe moulante et talons aiguisés, espace assis spacieux… Le SASPAN, ligne à grande vitesse Saint Petersbourg Moscou traverse des forets, des forêts et encore des forêts…. de quoi sauver la planète?

Il pleut. Il vente. Le Gum a bien changé depuis 1994…. flambant neuf, fleuri de bégonias multicolores, de guirlandes lumineuses, d’enseignes internationales. Les rues jouxtant la place rouge semblent sorties d’un décor de théâtre, tout est en travaux, caché sous d’immenses baches dans l’attente d’un relooking total. Les touristes affluent. Cela grouille de monde.

Petit déboire de voyage, l’appartement qu’on avait réservé nous a fait faux bond. Notre chez nous pour les 4 prochains jours est plutôt sordide, sale, vieillot, inhospitalier au possible. Les femmes de ménage russes y boivent leur thé à notre arrivée et on dialogue à travers Google translater- une invention bien commode quand on ne se comprend vraiment pas et qu’on n’est pas de très bon poil! Ça ira mieux demain.

2 réponses

    1. C’est le moins qu’on puisse dire! 40 degrés à Lyon versus 9 à saint pertersbourg avec de la pluie c’est pas dingue!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Russie

Le Train n°2

Dehors ce ne sont que forêts de bouleaux et de sapin sous des ondées. Dedans, on prend nos marques. Petits chaussons, brosses à dent, samovar,

Lire la suite »
Russie

La steppe baïkalienne

Les incendies qui dévastent la sibérie depuis plusieurs semaines laissent planer un épais brouillard sur le lac. La rive d’en face reste invisible. Les troncs

Lire la suite »