Crachin, brume, crachin, route de béton filant droit, crachin, bruine, pluie, crachin, nuages bas, crachin, moutons gris, crachin.   

Petit arrêt dans l’ancien village agro-industriel de San Grégoire aujourd’hui abandonné. En 1910, à son heure de gloire, l’entreprise dynamique de laine et viande d’agneau, regroupait tous les services nécessaires à ses employés: école, théâtre, infirmerie, cantine, logements, bar, une petite cité industrielle indépendante. Non loin, sur la rive, les épaves de deux navires échoués dans les années 70. La barge Ambassador, bateau anglais desservant la route du thé dès 1850 et transformée en stockage à la fin de sa vie, et l’Amadeo construit en 1895. 

Crachin, guanacos, pluie fine, guanacos, crachin, route lisse, camion, blanc, blanc, blanc. 

Au bout de la route, Punta Delgada, le ferry pour la Terre de Feu. 

Deux petits dauphins australs noirs et blancs nous suivent. Quelques pingouins de Magellan nagent dans les eaux bleu clair et tourmentées du Détroit de Magellan. Nous tournons en rond en attendant de pouvoir débarquer. 

Blanc, blanc, blanc. La ligne s’étire sans fin. 

Les gravillons remplacent le béton sur les derniers kilomètres. Il est 14h, nous atteignons enfin la « baie inutile » qui héberge depuis 20 ans les pingouins royaux. Le vent souffle, glacial. Les pingouins se tiennent côte à côte, protégeant les bébés encore duveteux du froid. Un œuf, abandonné, attend d’être couvé au milieu d’une flaque. Les pingouins sont vraiment élégants, le cou jaune, le bec fin, leur costume noir et blanc bien ajusté. Malgré le froid, nous adorons. 

L’arrêt est de courte durée. Il est temps de rentrer. 

Crachin, crachin, guanacos, moutons, moutons, moutons, lamas, brebis, crachin, pluie, pluie, ferry, dauphins, lions de mer, pingouins, moutons, blanc, blanc, crachin, éclaircie, coucher de soleil. 

Coucher de soleil rose. 

600km pour aller voir les manchots royaux. Ça vaut le coup!

Guanaco
San Gregorio
Amadeu
Ambassador
Punta Delgada
Cerro Sombrero
Match PSG Dortmund sans spectateurs…. coronavirus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.