Stolby natural park

On a bien regardé sur Google avant de partir, il suffit de sauter dans le bus n°37 rue Mira… pas compliqué. C’est sans compter sur le sens des voies, les arrêts de bus sans numéros ou déroutés, l’absence de plans aux arrêts, bref… 2 km plus tard avec après avoir demandé notre chemin à maintes reprises, admiré les façades art deco du centre ville et les statues soviétiques, fait les courses pour le pique nique, nous parvenons ENFIN à prendre le bus pour Stolby. Ici pas de plan, tout le monde est hyper connecte à ses applications sur smartphone, et l’info se trouve en direct en russe, le monde du papier est bien enterré!

Un télésiège nous hisse à 500 mètres. Un chemin de bois chemine à travers la forêt jusqu’à un belvédère. Puis les stolbies, formations volcaniques, émergent des sapins et des bouleaux le long du sentier. Zélie invente l’épisode 4bis de StarWars pendant 13 km et les enfants escaladent les roches. Le drone fait une sortie un peu tendue, déstabilisé par le changement de latitude. Une journée au vert bien agréable en somme.

Le bus traverse la banlieue, les immeubles répétitifs en béton abîmé, les aires de jeux prolifiques, les babouchkas vendant leurs fleurs, l’immense fleuve noir flanqué de tours invasives en construction, les anciennes usines d’aluminium. Krasnoyarsk impose

Notre immeuble, ses petits jardins collectifs fleuris, ses jeux
Déballage pour 2 jours
Le fleuve Yenisei qui se jette dans la mer arctique
Le relevé siège de Bobrovyy log
S

Dans le même pays

Russie

Voyage en Bouriatie

Nous sommes comme chez nous dans le transsibérien; nous prenons place et commençons notre train train; devoirs, carnet de voyages, jeux de société, dessin animé.

Lire la suite »
Russie

Tentures

Sommes nous dans un décor de théâtre, au cœur d’une spéculation immobilière forcenée ou au contraire d’un délabrement du patrimoine culturel? Moscou, comme les autres

Lire la suite »
Russie

Vers le Cosmos et au-delà

Il pleut, il vente, les bourrasques s’engouffrent dans les parapluies. A peine sortis du métro, nous nous réfugions dans le musée de l’Astronautique enterré sous

Lire la suite »