Pyramiden, la ville Fantôme

Nous avons débarqués à 2h du mat, nous sommes couchés vers 3h30 dans une lointaine auberge de jeunesse et nous remettons le réveil pour la première fois depuis 10 jours pour le faire sonner à 7h…
Nous sommes les seuls du 5G à avoir choisi l’excursion à Pyramiden… 
4h de bateau aller… avec steak de baleine et salade de pâtes! C’est long, on dort, on somnole, on récupère un peu. Le temps est couvert et à vrai dire on a vu la baie de l’Isfjord de plus près et dans de meilleures conditions!
 
Nous débarquons vers 14h dans la ville abandonnée de Pyramiden. 
Cette ville est l’histoire incroyable de l’URSS mettant en marche sa puissance humaine et matériel pour exploiter une mine de charbon au 79e parallèle dont les norvégiens ne voulaient pas.
Ils bâtissent alors une ville autonome, font acheminer de la terre fertile d’Ukraine, labourent, font paître les bêtes, édifient école, hôpital, maison de la culture et des sports, logements, cantine gratuite pour tous, greniers, hangars, aéroport….
Lenine domine l’allée centrale devant l’étonnante Maison de la Culture.
Le socialisme a quelque chose de fascinant.
 
8 guides ont repeuplé la ville abandonnée depuis 1996 suite à un terrible incendie dans les 400m de descente à la mine et au crash d’un avion ramenant des familles de Pyramiden chez elle…
Tout n’est malheureusement pas accessible et les ours rodant toujours, nous ne pouvons quitter le groupe. Il faudrait revenir et y passer la nuit, car les 2h de tour de ville sont extrêmement frustrants. Nous arpentons librement la Maison de la Culture, le Réfectoire et l’Hotel dans lequel vivent actuellement les habitants et peuvent y séjourner les hôtes.
 
Nous faisons le chemin du retour en compagnie d’une curieuse et aventureuse koweitie venue faire seule le tour des terres polaires Groenland-Spitzberg-Feroe en 2 semaines!
 
Arrivés à l’auberge de jeunesse, nous retrouvons nos joyeux compères pour un succulent diner de raviolis butions en boîte et glace vanille… Bon là, ça commence à bien faire de bouffer des boites!
Sur les indications météorologiques locales, nous nous décidons pour partir faire notre dernière rando après le diner, car demain il est censé pleuvoir. Soyons fous! On s’est levé à 7h après 3h de sommeil et 8j d’autonomie, on a fait 8h de bateau alors pourquoi pas une rando?!?
 
On part courageusement mais la rando dans les pierriers, fatigués, avec notre jeune stagiaire pour guide, ça ne le fait pas… On rentre au bout d’une heure. C’est qu’on en rêve depuis une semaine de notre pinte de bière au pub de Longyearbyen tout de même! et le cognac des glaciers? bon ok, il est trop cher (150€ le verre) mais on en goute un norvégien délicieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Spitzberg

Autonomie jour 3 – Bore

Pas d’eau… On rassemble et vide le reste d’eau de nos gourdes pour le petit déj…Puis on part tous à la recherche d’un point d’eau, car

Lire la suite »
Spitzberg

Kayak dans le Spitzberg

C’est cool d’avoir 40 ans!On s’aventure à la chasse aux ours polaires, on bivouaque par 0 zéro degré en plein mois d’août alors que tout

Lire la suite »