Nous quittons un monde fascinant

De ce voyage extraordinaire on retiendra…
 
Notre première expérience de kayak de mer,
Un premier voyage en autonomie pour Marion,
Un groupe sympa, sportif et soudé, un guide organisé, voyageur et prévoyant;
 
Un retour à l’adolescence grâce à la cuisine du Spitzberg: twix, crème mont blanc, raviolis en boite, Nutella et j’en passe!
Le certain talent de Ronan pour améliorer les boîtes: ajout d’oignons, de mozzarelle fondue et de quelques morceaux de jambon, chorizo, légumes dans les boites de conserve! Nous avons même eu droit au renne crème fraiche baie rouge…
Le goût inoubliable de la dernière gorgée dans la timbale ayant accueillie soupe yomi-salade de riz-creme mont blanc et café;
 
La douce sensation que, finalement, même au bout de 8 jours sans se laver, malgré la couleur des lingettes après s’être tendrement rafraichi dans l’intimité de nos tentes, sans miroirs, sans brosse, sans se changer ou presque, on se sent bien.
 
La naissance de la légende du Rennotaure,
Les nuances du bleu et les lumières changeantes
Le bruit sourd et le grondement impressionnant des glaciers,
La force et la beauté de la nature sauvage,
L’incroyable sensation de bien être et de liberté, une ivresse des espaces
La perte de repaires d’échelle et de distance
Le soleil au Nord
La disparition de l’heure, de la nuit, du temps qui passe
La lumière d’un coucher de soleil durant 12h,
Les traces de l’ours polaire,
Les visites du renard polaire,
Le cri des sternes arctiques;
 
Notre accord parfait à la pagaye et pas que… 🙂
La sensation forte d’être seuls au monde,
Le plaisir de faire du sport et de dormir fatigués mais heureux,
Notre envie incontestée de voyager beaucoup plus!
 
Notre envie d’aller explorer l’Islande, le Groenland, la Patagonie et pourquoi pas l’Antarctique?
 
Pour notre dernière journée, nous avons fait et refait les boutiques, émerveillés par tant de boutiques de sport et ennuyés par le manque de choses à faire dans cette ville!
Journée qu’on aurait préféré passer à Pyramiden…
Nous sommes aller faire quelque longueurs à la piscine et avons profité du sauna, totalement seuls.
Petit diner cosy et repos rustique avant de prendre le chemin de l’aéroport à 2h du matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Spitzberg

Kayak dans le Spitzberg

C’est cool d’avoir 40 ans!On s’aventure à la chasse aux ours polaires, on bivouaque par 0 zéro degré en plein mois d’août alors que tout

Lire la suite »