Seal rocks

Nous quittons le camping sans charme de Forster après l’école. Depuis l’observatoire de Bennets Head on apprécie les strates de roches noires se jetant dans la mer. Au loin, la langue de sable blanc de  7 miles beach se détache de la houle turquoise. En dehors du centre ville, de riches demeures plantées sur des pelouses impeccables succèdent aux pavillons de banlieue bien tenu. L’Australie est prospère, la pauvreté ne transparaît pas hormis dans les grandes villes ou les communautés aborigènes isolées. Notre arrêt au point de vue de Cape Hawke, au cœur d’un des nombreux parcs nationaux de la côte, nous enthousiasme moins. Des moustiques tigres aux dimensions disproportionnées nous attaquent tandis que nous gravissons la colline. 

La route des lacs suit une langue de terre étroite entre mer et océan. La plage de Booti Booti balayée par un vent puissant, offre une beauté sauvage. Nous grignotons nos sandwiches sur la rive du lac Wallis en regardant voler les pélicans. Les moustiques ne nous lâchent pas si facilement et notre balade à Green Point sera de courte durée. 

Les lacs se succèdent parmi les forêts denses d’eucalyptus. L’eau est omniprésente. Un gros lézard traverse la route. Parvenus au Seal Rocks au cœur du Myall Lakes National Parks, nous sommes éblouis par la baie. Une plage de sable fin encadrée de falaises et de rochers, baignée d’une eau transparente dont la pureté nous appelle. On ne peut que s’y baigner.

On s’y sent d’ailleurs si bien que nous décidons de passer la nuit dans le camping qui lui fait face. Nous sommes jaloux des surfers. Malheureusement pas de location ni de cours dans le coin. On se console en bodyboard. 

En fin de journée, alors que les enfants sont collés à leur écran, nous partons explorer les rochers alentours. Les pêcheurs ont sorti leur cane. Au loin, quatre dauphins sautent, profitant du coucher du soleil pour débusquer leur dîner eux aussi.  Au creux d’une vague, à 5 mètres de la plage, une ombre grise interpelle un pêcheur qui la pointe en pensant voir un thon. Mais ses ailerons et sa queue pointue ne nous trompent pas, un requin d’environ deux mètres rode à deux pas du rivage. Nous prévenons le dernier surfeur afin qu’il se rapatrie. Nous sommes interloqués. Ces bestioles s’approchent dangereusement de la baignade, pile à l’endroit où l’on a de l’eau jusqu’aux cuisses. Glaçant. Après quelques recherches, sans pour autant pouvoir identifier la bête précisément, il apparaît que Seal Rocks est une des dix plages ayant subi le plus d’attaques de requins en Australie ! Et pas un panneau de prévention! 

Dans la salle à manger, ambiance. Chacun fait griller ses saucisses au barbecue en sirotant une bière, sur fond de télé bruyante, tout en échangeant des propos cordiaux. 

Bennets Head
Cape Hawke
Plage Booti Booti
Pique nique au lac Walis
Green Point
Seal Rocks
Groupe de dauphins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Australie

Red Center

Nous quittons notre petite maison pour l’aéroport. D’ici cinq heures nous découvrirons les paysages désertiques du centre rouge et sa chaleur infernale.  Uluru affiche 36

Lire la suite »
Australie

Déluge sur Princes Highway

Le Royaume-Uni est sorti de l’Europe. Il va falloir mettre à jour toutes les entêtes officielles, reprendre les négociations avec l’Écosse, l’Irlande, les pêcheurs, rapatrier

Lire la suite »
Australie

L’art moderne australien

Dur de sortir du lit pour toute la troupe ce matin, nos longues soirées australiennes nous ont épuisées.  Problème technique, l’appareil photos de Nico est

Lire la suite »