Dans les rues de Takayama

Takayama, dans la préfecture de Gifu, est une ville tranquille, au cœur d’une vallée circonscrite de montagnes enneigées. Elle a conservé ses rues marchandes et ses maisons de bois de l’époque Edo, bien que tout ait été reconstruit. On y distille notamment saké. L’atmosphère y est paisible en dehors de l’artère touristique flanquée d’innombrables boutiques de souvenirs tous plus beaux les uns que les autres. La journée est belle, nous flânons avec plaisir, conquis par le raffinement traditionnel japonais. La ville est connue pour son festival de chars richement décorés qui célèbre l’automne et le printemps. Parsemées dans la ville historique, de hautes maisons servent d’abris aux chars. Certains sont exposés au musée.

Un petit chemin piéton nous conduit de temple en temples le long du ruisseau, dans les bois, en bordure de la ville. Le temps se couvre et fraîchit mais la promenade est très agréable bien que tout soit fermé. 

Ce soir, c’est la veillée de Noël. Pour nous cette année, pas de foie gras ni de saumon,  ce sera soirée crêpes dans la salle à manger de la pension! Pendant que le Père Noël commence sa tournée quelque part dans le monde, nous regardons un dessin animé en famille. Une veillée simple mais sympa. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Japon

L’enfer!

Beppu bouillonne,  non pas d’énergie, mais d’activité volcanique. Pourtant, ici comme ailleurs, le chauffage géothermique ne semble pas être exploité. Dans les hôtels comme les maisons,

Lire la suite »
Japon

Les voeux de Kurashiki

Ce matin, nous partons pour Kurashiki, petite bourgade touristique traversée par un canal et des ponts de pierre. Le train nous y pose en 11

Lire la suite »