Happy 2020

Les paupières encore demi closes, Maël se jette avidement sur son manga « Dreamland » qu’il dévore, tandis que les autres ronflent encore un peu. Café noir et croustillants croissants beurrés finissent de réveiller nos papilles. Il nous faudra plus de 90 minutes pour rejoindre le temple des renards, le Fushimi Inari et ses milliers de torii vermillons. Le site est noir de monde. Brochettes de poulpes, patates douces au four, riz gluant frit, gaufres aux haricots rouges, les échoppes de petits en-cas se perdent sous la fumée des grillades. La foule dense emprunte le chemin qui grimpe au sommet de la montagne sous les portes rouges. L’atmosphère fantasmagorique du lieu est happée par les hordes de pieds foulant les marches. Trop de monde. De nombreux touristes vêtus de kimonos traditionnels, majoritairement des chinois, se prennent au jeu des pauses photographiques. Depuis le sommet, on embrasse Kyoto. 

Nous traversons ensuite les petits quartiers périphériques pour nous rendre au temple zen Tofuku et ses jardins de pierres. Nous trouvons malheureusement porte close et rentrons penauds à la maison, transis de froid. 

Ce soir, c’est la veillée du nouvel an, nous faisons simple pour ce dernier jour de l’année. Tout le monde est fatigué, le centre est trop éloigné pour aller y faire un tour. On se fera des bises de nouvel an au petit déjeuner, pour célébrer le passage à 2020 à l’heure française !

Allez bonne année à tous en avant-première!

4 réponses

  1. Le. Marsupilami a trouvė une maîtresse attentionnée !
    Il n’aura pas froid.
    Hoppla, des souhaits de nouvel an chaleureux mêlės de bises alsaciennes pour tous.
    Nicole et Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Japon

Journée blanche

Journée off dans notre petit chez nous. Notre bout du nez n’aura même pas senti la fraîcheur de cette journée pluvieuse. École, dessins, jeux, montages

Lire la suite »
Japon

L’enfer!

Beppu bouillonne,  non pas d’énergie, mais d’activité volcanique. Pourtant, ici comme ailleurs, le chauffage géothermique ne semble pas être exploité. Dans les hôtels comme les maisons,

Lire la suite »
Japon

Rizières de coton

Maël s’introduit délicatement dans la chambre de ses parents pour réveiller son papa. Affûté à la quête des belles lumières, il a repéré un lever

Lire la suite »