So high

Tokyo regorge de curiosités, de musées, de boutiques, de restaurants, de parc, de temples. On aimerait tout voir, tout revoir, tout faire découvrir aux enfants. Il faut se retenir, les capitales épuisent, on piétine, on fait des kilomètres de couloirs de métro, des milliers de pas à la recherche d’un restaurant, d’une rue… Les cernes se creusent. 

A deux pas de notre auberge, Sejima, mon architecte favorite, a construit le musée Hokusai, tout d’inox brossé. Ce grand N épuré brille au soleil. Les enfants escaladent la grande araignée plantée sur le parvis tandis que je parcours les deux salles dédiées essentiellement aux vues sur le mont Fuji, prétextes à de somptueuses scènettes rurales. 

Depuis la tour Caretta du quartier de Shiodome, la vue plonge sur le port, saisissante. La journée sera perchée, plongée dans l’univers ultra contemporain des gratte-ciel. La nuit a plongé le quartier d’Ometosando avant qu’on ait eu le temps d’en profiter hier soir. Nous retournons flâner dans ses ruelles impeccables, ses vitrines uniques, sa quiétude à deux pas de l’effervescence de Shibuya. 

Au milieu du noeud ferroviaire, 47 étages de verre et d’acier fraîchement construits par Kengo Kuma, SANAA et Nikken, surgissent du chaos. Du haut d’une terrasse superbement aménagée à 228m de haut, l’observatoire du Shibuya Scramble square offre un visage incroyable sur Tokyo tandis que le soleil se couche. Le mont Fuji s’est pelotonné derrière les nuages. Redescendus sur la terre ferme, Les enfants plongent tête la première dans la diagonale du passage piéton le plus connu du monde, où des milliers de personnes se croisent en une danse frénétique avant d’être éblouis par les enseignes lumineuses de Shibuya. 

Nous avons rendez-vous dans le très chic quartier de Roppongi Hills chez Peter et Lyne qui nous ont invité à dîner. Cavistes, restaurants français, pâtisseries, chocolatiers, voiture de luxe, le secteur regorge de bonnes adresses, de belles demeures, d’espace et de tranquillité. Nous ne connaissons nos hôtes qu’à travers des échanges sur Guest to Guest. Ne pouvant échanger leur appartement, ils nous ont invité à dîner.

Peter, new-yorkais d’origine, vit depuis 20 ans à Tokyo avec sa femme Lyne, originaire de Xi’an. Ils nous accueillent chaleureusement et nous chouchoutent. Apéro avec vin et fromages, shabu shabu spécialité japonaise de viande et légumes, spaghettis bolognaises pour les enfants, glaces, chocolats, gâteaux, fraises et framboises. Nos papilles ne savent plus où donner de la tête. Gabriel, Peter junior, Léonard, leurs trois fils, s’entendent immédiatement avec les nôtres. Les cartouches des pistolets sifflent en traversant le salon, les épées laser s’allument, les jeux vidéos happent les concurrents. Les chants de Noël entonnent leur ritournelle tandis que le sapin scintille. Ultime attention, les enfants reçoivent même des cadeaux, des moufles d’une extrême douceur et un porte bonheur pour l’année à venir. Quel bonheur de passer une belle soirée de Noël avant l’heure en si bonne compagnie. Grisés par le bon vin, la bonne chair et une riche discussion, nous discourons sur le monde. Zélie voudrait rester pour une soirée pyjama, elle est furieuse de devoir quitter ce foyer aux airs de chez soi. Une magnifique soirée et de nouveaux amis qu’on espère retrouver bientôt quelque part dans le monde. Merci. 

Sumida Hokusai Museum signé SANAA Architecture
Et si on mangeait indien…
Baie de Tokyo Depuis le 46e étage de la tour Caretta du quartier de Shiodome
Boutique Prada par Herzog et de Meuron

3 réponses

  1. Qu’est ce que ça donne envie!
    Un coup de baguette magique et découvrir cette ville avec vous…
    Que ne suis-je pas capable d’oublier d’être raisonnable !

    1. Ça te changerait de la Chine! Pas de déconvenues culinaires au programme et tant de belles choses à découvrir. Maël est d’accord pour venir faire des stages d’anGlacis chez Peter et Lynn à Tokyo! Moi aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Japon

Japanese road trip

Nous quittons Tokyo sous la grisaille. Après deux heures d’attente et d’âpres négociations pour obtenir le surclassement auquel nous pensions avoir le droit, nous abandonnons

Lire la suite »
Japon

Universal Studios Japan

Aujourd’hui, l’école du griffon d’or fait une journée portes ouvertes. Dans la  mesure où on n’a pas pu visiter le collège Vendôme de Lyon  ni d’école japonaise,

Lire la suite »
Japon

Marche arrière

Nous repassons toutes nos étapes en marche arrière…. Beppu, Hiroshima, Fukuyama, Okayama, Himeji, Shin-Osaka, Kyoto… Stop! Nous reprenons nos quartiers dans un chic appartement du

Lire la suite »