Isla de Lobos

L’église de Betancuria s’impose sur la placette du village, blanchie à la chaux comme le reste, seule sa porte de calcaire inspirée des colons espagnols et son clocher en pierre de lave marquent les lignes verticales. Les quelques rues du village s’ouvrent sur la vallée. 

Nous embarquons 

La isla de Lobos

Les dunes de Corralejo

El Golfo

Fuerteventura est une ile conquise par les retraités allemands, défigurée par l’urbanisation sauvage et le réseau routier de la cote est. Il en reste néanmoins que le centre et la cote ouest qui sont encore des lieux sauvages où l’océan déchaine ses flots de façon spectaculaire, où les montagnes offrent des vues imprenables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Canaries

Le samedi au soleil

Il pleut. Ca caille. Le RER B est en travaux. Pourquoi a-t-on décidé de décoller de Charles-de-Gaulle déjà?  On prend le bus à Nation, un

Lire la suite »
Canaries

El centro

Manrique a laissé une petite trace à Fuerteventura en implantant une maison au sommet du Mirador de Morro Veloso. Les travaux en cours ne nous

Lire la suite »
Canaries

Punta de Jandia

L’intérêt de dormir à l’Esquinzo, c’est de se trouver à deux pas du parc naturel de la « Punta de jandia ». La piste qui mène à

Lire la suite »