La Riviera de la Great Ocean Road

Le temps est maussade ce matin, idéal pour dénicher les koalas. En passant devant les jeux, nous croisons une famille de québécois en tour du monde. C’est plus facile à trouver que des wombats. Peu chanceux dans l’enceinte du camping, nous partons en voiture tenter notre chance dans la vaste forêt d’eucalyptus du Parc National d’Otway. Maël repère le premier, puis c’est un feu d’artifice, 2, 3, 4, 11! Lovés ne boule au sommet des eucalyptus à gomme, ils ne sont pas aisé à repérer. Deux kangourous s’approchent de nous, curieux, tandis qu’une douzaine partent en sautant dans la clairière. Nous sommes comblés par nos trouvailles de la matinée. 

Nous quittons ce parc où il doit être bon randonner et faisons une pause sur la plage de sable de Marengo. Au loin, des petites taches sur un rocher se meuvent, c’est une petite colonie de lions de mer qui dort au soleil parmi les embruns. Des rochers volcaniques façonnés par les vagues, empreints de traces de fissures, de trous, d’aspérités géométriques, dessinent des figures abstraites sur la côte. 

Ce deuxième tronçon de route serpente sur la côte, surplombant une succession de petites criques de rochers et sable blanc. Le maquis recouvre les falaises alentours. Le paysage n’est pas aussi dramatique qu’hier mais appelle à la baignade et au surf. On se croirait sur la Côte d’Azur avec ces luxueuses villas contemporaines surplombant cette mer splendide. La côte se fait plus urbanisée et plus fréquentée. A Wye River, de petits koalas dorment tranquillement tandis que des hordes de touristes les photographient. Les perroquets royaux, rouge, vert et bleu se nichent dans les arbres, dans l’attente d’être nourris par les chinois qui visitent la région en nombre. On embrasse une dernière fois le paysage depuis l’observatoire de Teddy à Lorne avant de glisser le long de la côte. Une fois passé Anglesea, la route file droit à travers de monotones banlieues alignant le même modèle de maison inlassablement. 

L’autoroute traverse le pont qui s’ouvre sur les gratte-ciel de Melbourne au soleil couchant. La maison de Bronwy, nichée dans une banlieue en vogue, est charmante. C’est une petite maison victorienne en bois pourvue d’une extension moderne très bien conçue. L’ensemble est décoré avec beaucoup de goût, sérigraphies, peintures, affiches, objets en bois, meubles design, petit jardin, vaste cuisine s’ouvrant sur le salon et chambre sous les toits. On veut bien la même! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Australie

Seal bay

A 9h30 le soleil est déjà très chaud sur la plage d’Emu bay. Nos peaux blanches craignent la force des rayons. A marée basse, on

Lire la suite »
Australie

Déluge sur Princes Highway

Le Royaume-Uni est sorti de l’Europe. Il va falloir mettre à jour toutes les entêtes officielles, reprendre les négociations avec l’Écosse, l’Irlande, les pêcheurs, rapatrier

Lire la suite »
Australie

Sauvons les koalas

Ce matin, Shirley nous attend à la fraîche pour notre deuxième cours de surf en famille. La houle est parfaite, le soleil pas encore trop

Lire la suite »