Le long de la Mer morte

Après le coucher du soleil, on va voir le matin déjà levé sur la Mer Morte depuis le Mont Nebo, lieu où serait mort Moïse après avoir embrassé la Terre Promise du regard. La brume nous empêche de voir la Terre Promise mais la vue reste saisissante. On ne retrouve plus les lumières de Jerusalem comme hier, qu’on apercevait très bien à seulement 36km à vol d’oiseaux de là, mais le panorama vaut le détour plus que les restes de la basilique en travaux.

Nous avons mérité un bain dans la mer morte. On profite de l’effet lendemain de fête pour aller sur la plage privée Amman Beach désertée par les jordaniens à cette heure matinale. Ce coté de la Mer Morte est envahi par des complexes hoteliers luxueux, les terrains sont tous en construction affichant de somptueux projets pour riches vacanciers. Les mégots et les restes de barbecue jonchent encore le sol de la plage, mais on profite d’être seuls en compagnies d’autres occidentaux ayant eu la même idée que nous, pour s’offir un bain dans la Mer et Marion ose même le monokini! L’eau est très chaude et la sensation d’apesanteur très curieuse: impossible de faire de la brasse tant le centre de gravité est déplacé! C’est plutot étonnant de pouvoir se mettre dans n’importe quelle position sans effort et sans remuer les bras ou les pieds pour rester d’aplomb. Le sel nous pique un peu au bout d’un moment. Les douches de ce merveilleux spot sont là pour ça. Une experience en tous les cas unique.

On longe toute la côte de la Mer, faisant halte dans de magnifiques spots ou les cristaux sont épargnés par les baigneurs. Le paysage est magnifique et la mer bien plus grande que ce que l’on imaginait. On est a -420m au dessous du niveau de la mer, l’air est très humide et il fait extrêmement chaud.

La route bifurque ensuite pour pénétrer une fois de plus dans les montagnes (toujours aussi arides) qui nous mèneront à Kerak si la voiture nous le permet. Après un arrêt photo, impossible de redémarrer… Il fait ultra chaud. On pousse. Rien. Apres 15mn d’arrêt sous un soleil de plomb en pleine côte et quelques frayeurs, elle repart. On parvient enfin à Kerak, siège d’un château construit par les Croisés, encore eux. Seuls restent les sous-terrains, véritables labyrinthes de salles, couloirs, cuisines et pièces en enfilade. Assez ludique. Un groupe de jeunes lycéennes nous saute dessus en nous demandant nos numéros de téléphone en nous lancant de cinglants « I love You » et nous demandant de poser devant nos objectifs furibonds.

On empreinte la magnifique route des Rois jusqu’a Dana, un village abandonne ayant récemment fait l’objet d’un plan de sauvegarde et d’eco-tourisme. Le lieu est très paisible, hors de la route touristique. L’accueil chaleureux. La vue sur le canyon et les montagnes alentours incroyable et on profite de cette vue aériennes avec coucher de soleil. On se plait bien ici, a 1700m d’altitude… L’air est frais et puis le diner nous change de nos éternels bien que succulents chawarmas. On nous a préparé un plat national a base de poulet tomates-oignons-yaourt et un autre boulette de viande à la cannelle, clou de girofle-patates. On va faire un petit tour de village de nuit avec des allemands qui nous montrent la maison récemment refaite pour être le décor d’un film qui sortira bientot sur les écrans.

On regagne notre petite maison de pierre car demain on se lève tôt pour randonner dans la réserve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Jordanie

Pétra, la cité perdue

On se lève très tôt pour profiter pleinement de Petra, la ville Nabatéenne la plus emblématique de Jordanie.A peine le soleil pointe-t-il son nez a

Lire la suite »
Jordanie

La réserve de Dana

On se lève trop tôt (5h30) pour voir le lever du soleil sur le canyon de Dana, mais l’aube est plaisante. Un âne nous accompagne

Lire la suite »
Jordanie

Le défi frontières

On abandonne l’idée de la rando matinale car l’étendue du désert et la chaleur nous freinent un peu, et puis le seul bus de la

Lire la suite »