Les temples de Sukhothai

Grosse grosse pluie. 

Que faire?
Se baigner pardi!
Attendre que ça se calme et partir explorer les temples du secteur Nord en tuk tuk d’un nouveau type. 
Nous louons en début d’après midi des vélos, à chacun sa taille, il y a même des sièges enfant, et partons explorer ce vaste territoire adapté aux cyclistes. 
Le site est paisible, pas de cars de touristes, que des petits groupes à vélos et de nombreuses familles. 
 
Les ruines de briques et de stucs sont éparpillées entre rizières, ville et jardins. Chaque chedi dispose de son sanctuaire dont seules les colonnes en pierre de lave rouges noires restent visibles. La plupart des bouddhas ont perdu leur tête et les statuaires ont quasiment toutes disparu. Les temples de briques et de stucs ont été partiellement reconstruits. 
Une multitude de petites touches rouges entourées de douves parsème les parcs verdoyants. 
La balade est vraiment agréable.

Bouddhas haut de 15m, temple éléphants, petites îles, temples khmers.. 
Nous prolongeons notre périple par un détour en dehors des remparts de la vieille ville, au milieu des rizières, sur des petites routes rurales ponctuées de temples de maisons en bois sur pilotis. 
Les pilotis sont plus hauts que dans le nord, et les pentes plus aplaties aussi. 
Tout le monde est ravi de se jeter à l’eau pour chasser cette atmosphère moite qui ne nous quitte plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Thailande

Nous sommes tous des éléphants

À la rencontre des éléphants du Retirement Elephant Park, centre d’accueil pour éléphants à la retraite rescapés de cirque ou travaillant au transport du bois

Lire la suite »
Thailande

Comme des poisson dans l’eau

Le mandala d’hier soir semble avoir porté ses fruits… Au premier rayon de soleil, tout le monde debout!Nous avons rendez-vous autour du petit-déjeuner avec nos

Lire la suite »
Thailande

Night train to Chiang Mai

Finalement le voyage est passé assez vite!Deux métros plus tard on arrive à la gare centrale. Un rapide tour du pâté de maisons pour renifler l’humidité

Lire la suite »