Puerto natales, Última Esperanza

Ce matin c’est Severin qui fait classe à nos enfants et Nicolas qui sera prof de Math pour Noah et Matilda. L’attention est revenue et la permutation une réussite. Pendant ce temps, je pars à la recherche de deux voitures pour aller explorer le parc national de Torres Del Paine, dépose nos affaires au pressing et réserve le camping. Journée jeux, détente et organisation en somme. 

Puerto Natales est un gros village paisible. Cafés, restaurant, agences de voyage, petites boutiques, galeries d’art, l’ambiance est détendue. Tout est hors de prix dans ce petit port éloigné de tout. Les maisons revêtues de tôle ne semblent pas très bien armées pour faire face à l’hiver. 

Nos courageux gones se baignent brièvement  dans les eaux glacées de l’Océan Pacifique Sud. Selon Maël, il est aussi froid que le lac Baikal. 

Nous sommes prêts à partir. Toujours indécis sur la suite du voyage.

Matthew vient nous saluer, il prend un bus matinal et débute l’aventure du « O » de Torres Del Paine en solo. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Chili

Attention vent violent

Nuit de camping, nuit mal de dos, nuit entrecoupée, nuit blanchâtre.  Une pluie persistante nous cueille dès le réveil. Chassés par l’humidité et le vent,

Lire la suite »
Chili

Estrecho de Magallanes

Après une semaine passée ensemble, Julia, Severin, Léa, Mathilda et Noah  nous  précèdent pour aller voir les manchots royaux. Au revoir avant de se recroiser.  Notre flânerie

Lire la suite »