Qui sème le vent récolte la tempête

Les enfants rêvent de faire du vélo depuis un certain temps. Ominichi s’avère être le point de départ de la plus longue piste cyclable nippone, 70km à travers les îles en empruntant de gigantesques ponts. Las, le vent souffle fort ce matin, le ciel est menaçant, les traversées de ferry sont suspendues, les liaisons de bus succinctes. Après une bonne attente et un long trajet, le bus numéro 12 nous dépose sur l’île d’Ikuchi, au milieu des citronniers, orangers et mandariniers. Un microclimat règne sur la région attirant bon nombre de personnes âgées. 

Malgré la pluie, la motivation ne dégonfle pas et nous partons pédaler en bord de mer alors qu’un vent violent sévit. Les palmiers se dandinent, Maël fonce, Zélie suit joyeusement la piste cyclable en chantonnant. La bise fatigue, la sunset beach est balayée par le blizzard. Un jus de citron chaud et de fondants petits gâteaux au citron nous requinquent. Le ferry de fin de journée reprend du service et nous ramène à bon port sous le crachin. 

Encore un belle journée rinçante!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Japon

35 jours au Japon: bilan

ce qu’on a préféré Tout ou presque! Les sushis et les makis, l’anguille grillée et la soupe de nouilles Houto Tokyo et surtout Ginza pour

Lire la suite »
Japon

L’enfer!

Beppu bouillonne,  non pas d’énergie, mais d’activité volcanique. Pourtant, ici comme ailleurs, le chauffage géothermique ne semble pas être exploité. Dans les hôtels comme les maisons,

Lire la suite »
Japon

Himeji, le héron blanc

En se réveillant ce matin, nous avons découvert en live tous les messages de nos amis français en plein réveillon, enjoués par la bonne chaire

Lire la suite »
Japon

Beppu, la cocotte minute

Nous avons besoin de nous poser un peu, de ralentir le rythme. Le temps est clément  à Beppu, la ville n’a pas de grands attraits mais

Lire la suite »