Adieu Russie, bonjour Mongolie

Il est 7h30, un grand bus rouge part sous le soleil vers la frontière. Dedans, 45 personnes, dont 8 français, dont 6 lyonnais partis fair le tour du monde. Nous croisons Maud et Sébastien qui ont quitté Lyon direction Saint Petersbourg le 5 aout, c’est vraiment couru de faire un tour du monde!

La frontière russo-mongole est une succession de contrôles rapides et sans encombres, en 1h30 c’est plié, nous quittons la Russie le jour de l’expiration de notre visa!

A peine entrés en Mongolie, le paysage change, les yourtes de nomades blanches font des taches dans les pâturages verdoyants, les chevaux galopent librement, les vaches paissent, les montagnes dominent l’ensemble.

Nous sautons du bus à Darkhan pour atterrir au cœur de ses rues poussiéreuses et sans âmes, dans une chambre « de luxe » à l’odeur de tabac froid d’un hôtel soviétique désuet. Une rencontre de start-ups a lieu ce soir au Comfort Hotel, un grand groupe de rap local s’y produit. Faute de bien dormir avec un tel concert sous nos fenêtres, c’est l’occasion de croiser des jeunes parlant anglais. En 30 minutes, Nicolas nous dégotte avec leur aide, un chauffeur pour se rendre demain matin au temple situé à 120km d’ici.

5 réponses

  1. Je prends mon petit dej avec vos photos commentaires, c est chouette de vous suivre !
    Contents d en avoir fini avec la Russie?
    Bonne route en Mongolie ??
    Valérie

    1. La Russie nous a bien plu à vrai dire, malgré le côté un peu rustre des gens au premier abord
      La Sibérie doit être belle à explorer en mars sous la glace aussi, le lac Baikal gelé c’est assez grandiose en tous cas ne photos!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays