Au-delà de l’Oural

2000km plus loin, les troncs argentés des bouleaux défilent toujours. Quelques maisons en tôle et shinkle de bois ponctuent parfois le paysage. Le soleil a chassé la pluie. Nous avons trouvé la liste des arrêts, leurs horaires et les enfants organisent de grandes parties de loup touche-touche sur les quais tandis que nous faisons le plein de concombres, bananes, petits chaussons fourrés.

Les enfants étudient une heure le matin après le petit déjeuner. Ils trépignent d’impatience dans l’attente de retrouver Marguerita et Alexils pour jouer au UNO, échecs japonais, rubiks cube, slim etc. Tatiana nous invite à prendre le café tout en commentant ses photos de famille, sa maison sur la mer Noire et ses amis. Les italiens et les allemands partagent une partie de cartes. Le train-train est bien agréable.

Panneau du jour «  ne pas laisser les enfants sans surveillance »
Tatiana et Eugenia
Les règles du Yokaido en russe….
Goûter à Omsk après une grosse bosse pour Zélie
Dernier arrêt à Barabinsk pour un loup touche touche avant de se coucher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Russie

Voyage en Bouriatie

Nous sommes comme chez nous dans le transsibérien; nous prenons place et commençons notre train train; devoirs, carnet de voyages, jeux de société, dessin animé.

Lire la suite »
Russie

La Venise du Nord

Notre petit quartier est très agréable. Les babouchkas vendent groseilles à maquereaux, fleurs, concombres, chanterelles au pied du métro. Le metro quant à lui est

Lire la suite »
Russie

La steppe baïkalienne

Les incendies qui dévastent la sibérie depuis plusieurs semaines laissent planer un épais brouillard sur le lac. La rive d’en face reste invisible. Les troncs

Lire la suite »