Chittorgarh ancienne capitale Mewar

Nous quittons Udaipur les poches pleines de bonnes crêpes chaudes. Kalu nous attend, reposé. Les projets d’agrandissement de l’autoroute pour Chittorgarh ralentissent quelque peu le trajet mais globalement la chaussée n’est pas défoncée et nous roulons bon train vers l’ancienne capitale Mewar. Une vaste muraille zigzague dans la colline, flanquée de sept portes monumentales. Chittorgarh symbolise la fierté de la caste rajput, souvent assiégée, ses femmes se sont immolées par le feu pour ne pas tomber aux mains des ennemis tandis que leurs maris revêtaient la tunique orange du sacrifice en partant se battre jusqu’à la mort.  

La ville était circonscrite aux remparts jusqu’à une période récente. Le palais du Maharana, en ruine, est un lieu idéal pour un cache cache. Certaines pièces recèlent de panneaux richement sculptés et de piliers hindous sur le modèle d’une base carrée qui se dédouble en un rythme 4-8-16. 

La tour de la victoire, érigée par le Maharana Kumbha entre 1442 et 1449 pour commémorer sa victoire sur les armées Moghols. Dédiée à Vishnou, elle s’élève sur 9 niveaux décorés à la manière des temples. Grimper au sommet de cette construction très atypique s’avère plein de surprises, chaque parcelle de marbre est gravée. 

Les indiens donnent des pois chiches aux singes. Un homme me convainc d’essayer. Le macaque vient se servir dans ma main. Je commet l’erreur de ramasser une graine tombée au sol, le primate me les arrache des mains, montre ses dents et me mord. Effrayés, nous partons reprendre nos esprits autour du temple et manger nos crêpes loin des gourmands. 

Le temple dédié à Vishnou est très richement sculpté. Scènes de danses, musique, cérémonie, fêtes, animaux, parent ses murs. 

Le site est immense, il faudrait toute une journée pour le parcourir. 

Nous reprenons la route à travers une zone désertique. De vastes carrières à ciel ouvert de grès rouge ont deffiguré le paysage. Tout est construit ne Pierre: clôtures des champs, bicoques, bordures. En arrivant vers Bûndî, le paysage verdit, les lacs se nichent entre les collines. 

Nous posons nos valises dans un petit Haveli très sympathique avec vue sur le fort et le city palace abandonné. 

Kumbha Palace
Meera temple
Samdeshwar Mahadev temple
Jardins de la reine – Padmini Palace
Tour jaïn – Kirti Stambh
Le palais de Bundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Inde

Le fort d’Amber

Pour la première fois depuis notre arrivée en Inde, le ciel est d’un bleu franc. La citadelle d’Amber déploie ses palais ocres à flanc de

Lire la suite »
Inde

Delhi asphyxiée

Le train entre en gare, ponctuel. Quelle déception nous avions misé sur une paire d’heures de retard pour prolonger notre nuit. Il est 5h25, il

Lire la suite »
Inde

Les Jains de Ranakpur

Eliot et Sophie prennent la route de Jaisalmer tandis que nous avons finalement opté pour le sud après moult revirements. Nos chemins se recroiseront sûrement

Lire la suite »
Inde

Pushkar et l’oncle Bob

Le wagon climatisé du superfast train pour Ajmer est désert. Nous nous installons paisiblement, sortons les cahiers, prêts à affronter un retard inopiné. Peu avant

Lire la suite »