Coup de bambou

Nous quittons à regret notre douillet appartement et profitons d’un rayon de soleil pour partir à la découverte de la bambouseraie d’Arashiyama. Samedi, la foule est de sortie, les touristes vêtus de kimonos arpentent les rues bordées de commerces de bouche. 

Des chemins flanqués de palissade de bambous et de paille délimitent le parcours à travers la forêt envahie de badauds. Les troncs se dressent, droits comme des I, frissonnant légèrement avec le vent. Quelques spécimens étrangers se sont perdus entre les mâts verts et cherchent leur chemin. La bambouseraie est trop exiguë pour qu’on ressente l’odeur de la mousse, la lumière fluctuante, la magie du lieu. C’est une  modeste balade du dimanche dans un quartier périphérique plaisant. Rien d’inoubliable. 

Nous repassons aux objets trouvés de la gare, une petite lueur d’espoir éclairant encore nos pensées. Las, nous en ressortons la tête basse, délestées de la moindre espérance. Nos petits trésors sont dans les mains de quelqu’un d’autre. 

Tadao Ando a imaginé un jardin des beaux arts à deux pas du jardin botanique. Malgré le ciel menaçant,  nous reprenons le métro espérant trouver une pépite. L’univers de béton, aux formes aiguës déconstruites, propose une promenade architecturale à travers murs d’eau et reproductions d’œuvres célèbres, van Gogh, Renoir, Seurat, Michelangelo, Leonardo da Vinci…. l’ensemble, ringard,  semble très daté et plutôt incongru. 

Nous rejoignons le centre d’Osaka en une demi-heure pour la dernière étape de notre voyage.  Nos posons  nos valises pour quatre jours. On est plutôt fatigués. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Japon

Happy 2020

Les paupières encore demi closes, Maël se jette avidement sur son manga « Dreamland » qu’il dévore, tandis que les autres ronflent encore un peu. Café noir

Lire la suite »
Japon

Chambre avec vue

Au lever du soleil, un épais brouillard dissimule le paysage. Nous restons tapis sous nos couettes, rallumons le chauffage, dans l’attente d’une percée. Le mont

Lire la suite »
Japon

Rizières de coton

Maël s’introduit délicatement dans la chambre de ses parents pour réveiller son papa. Affûté à la quête des belles lumières, il a repéré un lever

Lire la suite »
Japon

L’enfer!

Beppu bouillonne,  non pas d’énergie, mais d’activité volcanique. Pourtant, ici comme ailleurs, le chauffage géothermique ne semble pas être exploité. Dans les hôtels comme les maisons,

Lire la suite »