Flâner à Patan

Difficile de convaincre les enfants de quitter leur terrain de jeux pour retourner en ville, pourtant, les petites ruelles et les moucharabiés nous appellent, il est temps d’aller flâner.

Dans les curiosités de la ville, une stuppa touffue, toute d’herbe vêtue, un pavillon sur l’eau, un musée financé par l’Autriche et présentant une belle statuaire et toujours des multitudes de petits temples et idoles baignées de rouge, orangé , d’huile et de fleurs.

Nous faisons l’acquisition de deux mandalas afin de maintenir un bon karma dans la famille – les mandalas sont peints sur place. Au bout de trois mois de vie les uns sur les autres, nous avons besoin de l’aide des éléments célestes pour maintenir la paix familiale!

Patan se révèle au fils des déambulations. Nous nous posons longuement sur Durbar square. Dessiner les temples indous et leurs innombrables détails demande temps et concentration. On n’est pas tout à fait au point mais il y a de l’idée dans les premiers croquis. On est totalement conquis par cette ville.

Stupa d’Ashoka de l’ouest
Garuda, homme-oiseau, véhicule du dieu Vishnu
Ganesh – dieu à tête d’éléphant – fils de Shiva et Pârvatî
Stupa d’Ashoka du Nord
Une heure de tir a l’arc dans une salle déserte !

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Nepal

Bakhtapur

Bakhtapur n’est située qu’ à 16km de Katmandou, dans la vallée, et pourtant il faut compter 45 bonnes minutes en se glissant entre les motos,

Lire la suite »
Nepal

S.A.F.A.R.I.

Les éléphants traversent le jardin tandis que nous sommes en pleine leçon de français. Montés par leur cornac, ils se dirigent vers la rivière où

Lire la suite »
Nepal

Chitwan – Bhairahawa

Nous quittons Sauraha sous une brume épaisse. Les touristes,essentiellement français, occupent toutes les places assises du bus pour Lumbini, un bus local basique qui nous

Lire la suite »