Flâneries le long des ghats

Nicolas part arpenter les ghats au lever du soleil tandis que les indiens se baignent, méditent, font des ablutions, des pujas. Le reste de la famille rêve avec Morphée. Nous passons la matinée en quête d’un wifi, un espresso au bout des lèvres, alors que les enfants se mettent à jour de leur carnet de voyage. 

Au sud de la ville, le grand Assi ghat engrange une vie plus locale avec sa grande plage. Les rabatteurs y sont plus discrets.  Nous remontrons paisiblement les ghats, prenant le temps de flâner, d’observer les rituels, les crémations. Nous nous habituons peu à peu au rythme, aux couleurs, aux odeurs, aux sollicitations. Zélie fait à nouveau l’objet de toutes les attentions auprès des indiens qui la palpent. Bénarès, ville de vie et de mort, où tout se déroule en public, est envoûtante. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Inde

Delhi asphyxiée

Le train entre en gare, ponctuel. Quelle déception nous avions misé sur une paire d’heures de retard pour prolonger notre nuit. Il est 5h25, il

Lire la suite »
Inde

Invitation indienne

Quelques gouttes de pluie sont tombées cette nuit, l’air s’est légèrement rafraîchi. Nous traînons toute la journée sur les banquettes en tentant d’organiser notre séjour

Lire la suite »
Inde

Shiva et Parvati

Il fait encore nuit. Les indiens se rendent déjà sur les ghats pour leur bain rituel, leurs ablutions, leur lessive. Les immondices jonchent le sol

Lire la suite »
Inde

La douceur du luxe

Plongés dans leurs lits douillets, rêvant des mille et une nuits, les enfants font la grasse matinée. La douche chaude, au jet fourni, ne coule

Lire la suite »