Le fort d’Amber

Pour la première fois depuis notre arrivée en Inde, le ciel est d’un bleu franc. La citadelle d’Amber déploie ses palais ocres à flanc de montagne, flanquée de vastes remparts serpentant sur les crêtes alentours pour rejoindre deux autre forteresses au nord et au sud. Quatre enceintes et quatre portes mènent aux différents quartiers de cet immense ensemble rajput du 16eme siècle: place d’armes et écuries, salles des audiences publiques, salle des audiences privées et palais du maharadjah et enfin le quartier des femmes. On retrouve à la fois les détails architecturaux hindous, tels les chapiteaux d’éléphants, les portes dédiées à Ganesh, les temples ainsi que les grands principes Moghols: jardins aux figures géométriques, utilisation du mouvement de l’air et des fontaines pour rafraîchir, mise en œuvre de claustra de marbre ou jalis pour que les femmes de la cour puissent voir sans être vues….

On se délecte de ce labyrinthe où chaque couloir mène à un escalier, à une cour, une chambre, un balcon, une fresque, un pavillon a colonnades, un palais aux miroirs, une terrasse. Les enfants initient un cache-cache en nous suivant car il est facile de se perdre. 

Les ghats qui menaient jadis au Jah Mahal sont closes. le palais d’été princier semble sombrer dans les eaux du lac Man Sagar. Seuls les nombreux oiseaux du lac artificiel peuvent y accéder. Dommage on aurait adoré s’y rendre en barque. 

Alors que le soleil commence enfin à perdre de son intensité, nous gravissons la colline du temple des singes. Les singes sont des rois de la colline, allègrement nourris par les touristes et les pèlerins, ils ne sont pas du tout agressifs et siègent au soleil quand ils ne sont pas en train de se courir après. De nombreux mendiants et racoleurs sèment le parcours. Un jeune nous suit de loin, nous salue, s’adresse poliment à nous sans nous laisser entrevoir clairement ses intentions. Nous poursuivons la visite d’un temple hindou et attendons de voir ce qu’il veut nous vendre. Il nous explique gentiment que le temple des singes n’est pas celui que l’on croit mais qu’il se situe bien plus loin, au delà de la montagne, une fois passée une jungle infestée de singes agressifs. Il nous suggère de monter sur sa moto afin de nous épargner un voyage périlleux. L’homme nous amuse, le temple se situe à 500m au bout d’une route pavée! 

A l’entrée du site gratuit, un vrai-faux gardien vend des billets pour l’usage des appareils photos. Une série de donations obligatoires à l’entrée des temples rend la visite plutôt désagréable, on se sent pris dans une grande arnaque organisée. Le lieu est néanmoins étonnant, de grands réservoirs d’eau alimentés par une cascade se succèdent pincés entre roches. Des pèlerins s’y baignent entre les déchets et Les singes. Nous nous faisons ensuite bénir face à l’autel d’Hanuman par un prêtre aguerri aux cérémonies pour touristes: encens, parfum, colliers de fleurs, bracelets et photos souvenirs!

Une belle journée ne peut se conclure sans un plongeon dans la piscine …. gelée! Seul Maël en a le courage. 

Le fort d’Amber
Jah Mahal
Le temple des singes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Inde

Chittorgarh ancienne capitale Mewar

Nous quittons Udaipur les poches pleines de bonnes crêpes chaudes. Kalu nous attend, reposé. Les projets d’agrandissement de l’autoroute pour Chittorgarh ralentissent quelque peu le

Lire la suite »
Inde

La cosmologie royale

L’Inde fatigue, le bruit, les sollicitations permanentes, la foule, la pauvreté. Les enfants récupèrent de leurs émotions pendant leur douce nuit.  Le palais des vents

Lire la suite »
Inde

Jodphur la ville bleue

La forteresse de Mehrangarh se dresse sur la ville bleue, ne faisant qu’un avec le piton de grès rouge d’où elle émerge. Nous partons tous

Lire la suite »