L’ancienne cité romaine de Jerash

Il faut traverser Amman pour arriver à la gare routière du Nord et prendre le bus pour Jerash. Le bus est la mais il n’est pas prêt de partir… On attend 50 minutes qu’il se remplisse, regrettant amèrement l’efficacité syrienne, puis le bus empreinte enfin l’autoroute tortueuse qui nous mène à Jerash a 50km de là.

L’heure est mal choisie, il fait terriblement chaud, il est midi. Des romains en tenue nous attendent à l’entrée. Le spectacle de gladiateurs et de course de chars va commencer dans le stade romain… On hésite à prendre les billets mais il n’accepte pas les pièces romaines… Finalement on poursuit notre chemin sur le cardo entre le forum monumental et superbement préservé, les rues pavées flanquées de colonnades, les tetrapyles, nymphée, temples, portes, 2 théâtres et une belle fontaine. Vous aurez compris que Jerash est une ville romaine d’importance, construite selon la légende par Alexandre le Grand lui-même…

Le site est extrêmement bien gardé, des barbelés l’entourent, des guérites, militaires et police touristique sillonnent les 3 kilomètres de ruines… (on a appris qu’un attentat avait eu lieu a Amam le 16 juillet, un jeune de 9 ans qui a tiré sur des touristes, heureusement que des blessés, mais du coup la surveillance est accrue). La cornemuse claironne dans le vieux théâtre romain. C’est beau bien que cela soit un peu transformé en parc d’attraction.

On est extenués par la chaleur, on rentre en bus. Le taxi tente de nous rouler bien entendu et on est agressé par toute la cohue de la ville. On va siester avant de s’attaquer à la forteresse… Elle est pourtant bien gardée. Des flics et des militaires sont perchés tous les 20 mètres avec gillets pare-balles. On se demande ce qu’il se passe… C’est juste l’ouverture d’un festival recevant des personnalités qui fait l’objet de tant d’attention.
Le soleil se couche sur la ville qui monte et descend au rythme des collines. Beau spectacle.
On va diner chez Hashem, un petit bouiboui fort sympathique ne servant que houmous, fallafel et haricots rouges au piment. Excellent, un vrai regal !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Jordanie

Pétra, la cité perdue

On se lève très tôt pour profiter pleinement de Petra, la ville Nabatéenne la plus emblématique de Jordanie.A peine le soleil pointe-t-il son nez a

Lire la suite »
Jordanie

Le défi frontières

On abandonne l’idée de la rando matinale car l’étendue du désert et la chaleur nous freinent un peu, et puis le seul bus de la

Lire la suite »
Jordanie

Les châteaux du désert

On se lève tôt pour éviter les embouteillages insupportables d’Amman… On s’est loué une voiture pour trois jours… La grande classe! Donc on profite d’un

Lire la suite »
Jordanie

La réserve de Dana

On se lève trop tôt (5h30) pour voir le lever du soleil sur le canyon de Dana, mais l’aube est plaisante. Un âne nous accompagne

Lire la suite »