Dur de sortir du lit pour toute la troupe ce matin, nos longues soirées australiennes nous ont épuisées. 

Problème technique, l’appareil photos de Nico est out, après les poussières du capteur, c’est au tour du lecteur de carte. Melbourne possède une des plus vastes boutiques photos du continent et des réparateurs professionnels qui connaissent la bécane. Quatre heures plus tard, le Fuji est réparé. Soulagement. 

Tandis que notre photographe court régler ses déboires, nous filons au NGV avant sa fermeture – décidément ici où tout ferme à 17h, on passe notre temps à courir contre la montre! L’annexe du musée, le Ian Potter Center dessiné par Lab Architecture et Bates Smart, présente des œuvres modernes et contemporaines d’art australien. La collection aborigène contemporaine nous plaît beaucoup. 

 En sortant, le Federation Square est très animé. Les Life Guards posent, tandis que nous écoutons un guitariste jouer sur une fausse plage, allongés dans nos chaises longues. Des jeux de chamboule-tout sont disposés sur la place. Les enfants lancent des poids et tapent sur les bouteilles jusqu’à la fermeture. Nous repartons avec des sacs plein de cannettes de ginger soda bio que nous ne pourrons boire. Melbourne respire l’esprit cool, les bars, la musique, la vie artistique, le sport, la plage. A 17h tout est fermé et chacun retrouve ses potes pour l’apéro! Nous adorons l’ambiance de cette ville. Brunswick, notre petite banlieue bobo, ne manque pas de charme non plus avec ses terrasse et ses vieilles maisons en brique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.