Après une matinée studieuse, nous partons explorer le vaste Musée de Melbourne qui regroupe à la fois un centre aborigène, une galerie de l’évolution, une collection de minéraux, des squelettes de dinosaures, des maquettes et j’en passe. On pourrait se perdre une journée dans ce dédale d’expositions. Il y en a pour tous les goûts et chacun fait son parcours. La section aborigène est passionnante, les dinosaures impressionnants. Pris par le temps, nous achevons prématurément notre exploration. 

Heure de pointe. Depuis la voiture empêtrée au carrefour, nous toisons avec envie les rameuses sur leur aviron, les joggers, les étudiants prenant l’apéro à l’ombre du vaste parc. Après le boulot, une seconde journée démarre! 

Arrivés à Saint Kilda, les enfants s’offrent une crêpe bretonne sur le marché plutôt baba cool et sans alcool du jeudi soir. Sur la plage, les matches de beach volley se succèdent. Petite partie de foot, petit château. 

Il est l’heure de rejoindre nos amis manchots au bout de la jetée de pierres volcaniques. Confortablement installés sur la passerelle de bois, nous guettons la tombée de la nuit face au skyline de Melbourne, entourés d’une bonne centaine de curieux. Les pingouins arrivent au compte goutte par la mer avant de se nicher entre les roches où ils passent la nuit. Zélie explose de rire en observant la démarche dandinante du premier palmipède sorti de l’eau puis elle les guette, tête en bas, sous la passerelle. La colonie de 1533 manchots vit dans la baie toute l’année, profitant d’une température constante de 20 degrés entre les rochers. Une petite trentaine nous montrent leur ventre blanc pendant la soirée. Ils sont vraiment marrants ces oiseaux et nous repartons ravis de notre soirée. Au catalogue des animaux préférés, nous répertorions maintenant le koala, le dauphin, le kangourou et le manchot!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.