Le Temple du Ciel

Deux riz vapeur, trois baozi au porc, deux aux légumes, des bananes et une crêpe, le vendeur du coin nous sert avec le sourire comme tous les matins.

Les touristes se rendent nombreux au Temple du Ciel. Circulaire, d’un bleu profond, il s’élève au nord sur son altar de marbre blanc. Cosmique et majestueux, c’est un des plus beaux temples de Chine. On ne peut malheureusement pas admirer les colonnes dorées et l’autel de plus près, les barrières nous mettent trop à distance. Une plateforme concentrique au sud du complexe servait aux sacrifices. L’empereur avait également fait construire un temple dédié à la terre afin d’honorer chaque dieu avec le respect qu’il se doit. De nombreux arbres ombragent le vaste parc alentour.

Les Hutong du quartier touristique de Dazhalan Xijie sont très animées et regorgent d’échoppes et boutiques pour touristes. Maël et Zélie se font graver des sceaux à leur effigie sous la bonne augure du dragon et du phœnix, symboles de l’empereur et de l’impératrice. Les idéogrammes du frère et d el sœur scellent leur union fraternelle.

Les mouvements de troupes et l’acheminement des armes en vue du grand défilé militaire nous empêchent de nous rendre sur la place TianAnMen bloquée. Un feu d’artifice s’y prépare.

A force de changements de lignes de metro, nous parvenons à rejoindre le quartier des affaires à la nuit tombée pour admirer l’étonnante CCTV tower de Rem Kolhaas. Le retour s’avère être un casse-tête, notre station de métro étant fermée, les taxis pris d’assaut et nous rejoignons finalement la pension, à 23h, épuisés après 2 heures de trajet.

Un appel tardif du papa de Nicolas, nous apprend avec tristesse la mort de son grand-père à l’âge de 99 ans…. Nous pensons très fort à lui.

Impressionnant choix de nougats… pour les gourmands
Rues bloquées jusqu’à nouvel ordre, on ne verra pas Tiananmen
CCTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Bilan: 6 semaines en Chine

Ce qu’on a préféré Les maisons, les cours, les lanternes et les fenêtres traditionnelles de Pingyao L’immensité de la grande muraille de Chine Le canard

Lire la suite »
Chine

Béatitude à Zhangye

Roulement des valises, conversations trop sonores, odeurs de cigarettes, à minuit comme à 6h30 du matin il est difficile de dormir sur ses quatre oreilles

Lire la suite »