Les premières dunes roses

Les flamands roses sont perdus dans une brume couleur ciel lorsque nous repassons à Walvis Bay. Au rond point, deuxième à gauche pour Solitaire. La piste est lisse, parfaite, confortable. Elle plonge droit dans un vaste désert.

Passée une centaine de kilomètres, la savane reprend ses droits. Des montagnes émergent. Des canyons incisent le sol. Des chaînes de montagne jaillissent. Deci-delà quelques arbres. Autruches, oryx et springboks broutent.

Le sable rouge et les roches noires.

Un espace infini.

7h de voyage. C’est long, beau et fatigant.

Un arbre cercle d’un muret de pierres délimite notre camp. La piscine est  fraîche, peuplée de français et d’italiens.

La lumière décroît déjà lorsque, pieds nus, nous entamons la longue ascension de Elim dune. Le sable glisse sous nos pieds, les graminées piquent. Au sommet, les premières dunes de sable rouge du désert du Namib s’offrent à nous. Les touristes affluent. Des italiens pour la plupart. Il est déjà un peu tard pour bien en profiter, la nuit tombe, le parc ferme ses portes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Namibie

Walvis Bay & Sandwich Harbour

La route borde l’océan. La brume jette une atmosphère mystérieuse entre les dunes de sable et les rouleaux. Au loin, des plateformes pétrolières et des

Lire la suite »
Namibie

Les iguanes du Sugar Loaf

Le soleil prend son temps avant d’enflammer le sommet du Spitzkoppe, le Cervin de Namibie. Nous nous sommes levés de bonne heure pour guetter ses

Lire la suite »
Namibie

Ambiance Mer du Nord

Pas de réveil brutal, pas de tente à replier. Chacun a son rythme vient remplir sa tasse de café, son thé chaud et prendre un

Lire la suite »