Great Ocean Road | Le Cap

Nos voitures de location suivent la côte sous un soleil généreux. Les quartiers huppés du Cap ont vu sur de vastes plages de sable blanc. Les douze apôtres se jettent dans l’océan. Quelques surfeurs guettent patiemment la vague, des nageurs font des longueurs dans les piscines d’eau de mer entre les rochers, des otaries prennent le soleil. 

La route de Chapman’s peak serpente le long des falaises, offrant des vues éblouissantes sur Hout baie. 

Le cap de bonne espérance est balayé par  le vent. Les hauts fonds laissent leur empreinte écumeuse dans l’océan. Cape point et son phare dominent la péninsule. Au loin, une baleine émerge des vagues, une autre montre sa nageoire caudale. 

Un paysage de « fynbos », sorte de maquis comprenant proteas, ericas et restios, tapissent les vastes étendues acides. Autruches et gros élans broutent paisiblement. 

Les pingouins africains nichent sur Boulders beach ou ils sont protégés. Certains couvent, d’autres réchauffent les nouveaux nés ou prennent soin des plus jeunes. De leurs démarche pataude, les pingouins jugulaires plongent avant de rejoindre la plage. Quelques dassies rondelets traversent parfois la colonie tandis que les mouettes guettent les plus faibles en quête de leur souper. 

Le soleil se couche derrière les nuages alors que nous rejoignons Camps Bay et ses restaurants animés. 

Confortablement installés dans le chic Paranga restaurant, les derniers cocktails du séjour s’entrechoquent. Calamars et poissons grillés, thon mariné, maki, ornent délicatement nos assiettes alléchantes. Fondant au chocolat, tarte au citron, glaces sont tout aussi succulents. Une parfaite soirée de fin de vacances en somme si ce n’est la coupure d’électricité inopinée pour fin de crédits alors que nous bouclons nos valises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays