Sigiriya – Kaudulla

Aujourd’hui c’est la journée touristique par excellence….
On se lève à 6h30 pour tenter de grimper sur le rocher du lion avant le grand flux touristique. Le tuk tuk nous attend à 7h30 le temps de se régaler d’un bon petit déjeuner pancakes et fruits. 
Les éléphants prennent le bain avant de commencer leur journée de travail pour porter les touristes le long de la route…

 

On traverse le parc naturel et les rizières avant de nous retrouver nez à nez avec des hordes de touristes et une queue mirobolante à la billetterie. Le prix de l’entrée est exhorbidante, Sirigya c’est THE attraction. 

Les jardins aquatiques du roi sont agréables malgré la saison sèche. Un petit varan, un caméléon, des singes évidemment!
Il reste des traces des anciens monastères sur les rochers, petits trous marquant également les anciens escaliers. Des peintures de femmes qui lanscinantes sont cachées dans une grotte à mi hauteur.
Trop trop de monde. On piétine, on patiente…
Les deux pattes de lion ouvrent la voie vers le haut du rocher: palais ou monastère, personnne n’a le dernier mot mais une très belle vue d’en haut et des restes des murailles et du réservoir.

Notre chauffeur de tuk-tuk est adorable et nous guide dans les rizières pour admirer de beaux points de vue et on en profite pour aller toucher le riz qui est déjà bien avancé dans la maturité. Récolte en septembre.

On enchaine à 13h alors que le soleil tape par un safari dans la réserve naturelle de Kaudulla. De nombreux éléphants, uniquement les femelles et leurs bébés, viennent se désaltérer à l’heure du déjeuner et se rafraîchir avant de se murer au frais dans la forêt en attendant le coucher du soleil. On a pu les voir de très très près et c’est impressionnant de voir des animaux sauvages si facilement. Lorsque nous quittons le parc, une queue incessante de jeeps viennent à leur tour sous un flot de poussière…

On saute ensuite dans le bus pour Polonnaruwa. Et après 45minutes à toute blinde -sachant que les chauffeurs en voiture font du 45 km/h, les tuk-tuk du 30km/h, la jeep 70km/h, là on devait frôler les 85 et dans un vieux bus ça ait son effet!
À chaque freinage, les ganesh roses et verts s’allument à l’avant, trop kitsch!
Arrivés bien crevés dans notre petite pension toute simple au bord de la route chez Leesha Touristes Home ou d’autes français (et il y en a beaucoup sur cette île) ont fait halte. Petits jeux entre enfants et partage d’experiences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Sri Lanka

Retour sur Negombo

Les lève-tôt vont visiter la mosquée avant le petit déjeuner. Après avoir savouré une dernière glace à l’italienne, on prend place dans un car direct

Lire la suite »
Sri Lanka

Ça fait partie du voyage…

Ça fait partie du voyage…Se lever tôt pour acheter les billets de train 2eme classe sans réservation ni place garantie.Arriver 1h en avance et apprendre

Lire la suite »
Sri Lanka

Galle

Notre chauffeur de tuktuk reggae-man super décontracté nous conduit dans son tuktuk bleu customisé aux temples rupestres de Mulkirigala situés à 15km de Tangalle. Le

Lire la suite »