Surfers’ paradise

Finalement, la nuit a été bien meilleure qu’escomptée. Matelas, vrais coussins, petite brise, plus confort que la tente. Ce matin, le soleil à chassé les nuages, inespéré.

Il est tombé ici en une semaine autant de pluie qu’en une année.

Tandis que nous prenons le petit déjeuner, les animaux sauvages viennent nous rendre visite, ici ce sont des dindons à gorge jaune et à grandes plumes noires. La pluie arrive à point pour nous rappeler qu’il est l’heure de faire l’école et que la baignade attendra un peu. 

Byron Bay est une ville baba cool hyper chère, la plus chère d’Australie. Il est de bon ton de se balader avec un corps musclé, doré au soleil, tatoué à outrance, un short moulant laissant entrevoir les fesses, une planche de surf sous le bras, voire un chien en laisse.  Pour la marihuana et les magasins bio c’est ici. Dès vendredi midi, les planches conquièrent les grandes vagues. Le surf est une institution. Le travail vraisemblablement pas. 

Les inondations ont provoqué des effondrements de terrains et anéanti la plage. Il faut attendre la marée basse pour y dérouler une serviette. L’océan est magnifique. Le spectacle des vagues happe. Nous rêvons de nous initier au surf mais les écoles nous conseillent d’attendre quelques jours car les vagues ne sont pas adaptées aux débutants. Nicolas part dégoter deux bodyboards de compétition et nous passons l’après-midi dans les rouleaux. Un régal. Maël, craintif au départ, ne peut s’arrêter. Zélie est à l’aise dans les vagues mais elle se râpe contre le sable et les rochers et préfère se replier sur la construction d’une cité imaginaire. Nous adorons ce spot, l’ambiance, la température de l’eau, les vagues. Nous avons apprivoisé notre petit van et sommes mieux organisés ça roule, pourvu que la météo se maintienne. 

Maël a élu cette journée la meilleure d’Australie ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Australie

Kayak dans la mangrove

Au lever du soleil, les dauphins repassent pêcher leur petit déjeuner dans la baie. La marée montante masque les rochers sur lesquels nous étions grimpés

Lire la suite »
Australie

Seal bay

A 9h30 le soleil est déjà très chaud sur la plage d’Emu bay. Nos peaux blanches craignent la force des rayons. A marée basse, on

Lire la suite »
Australie

Uluru

Nous confions les enfants à Morphée et filons seuls admirer le lever du soleil sur Uluru. L’aube point à peine. Bleu, indigo, jaune, orange, doré,

Lire la suite »
Australie

Bye Aussie

Le soleil frappe. Les ailes de l’opera blanchissent et brillent par endroit. Les ombres glissent délicatement le long des courbes. La silhouette aérienne et flottante

Lire la suite »