Camper vanne

La moiteur ambiante nous immerge dans un climat tropical. Pluie torrentielle, chaleur envahissante, moustiques, végétation grasse et fleurie. La « sunshine coast » est plongée dans le giron du cyclone Uesi après avoir essuyé des incendies intenses et ravageurs. Cet été tropical est inattendu, nous pensions parcourir la côte en pleine saison sèche sous un climat clément… loupé !

Cool, c’est l’heure de récupérer notre camping car, le rêve de Zélie, le MUST du road trip en Australie. Il nous faut une matinée de patience et quelques centaines de dollars supplémentaires pour finalement réussir à repartir avec notre camper van Toyota. A l’intérieur, grosse déception, espace de vie minuscule et basique, rangements inexistants, sièges raides, moteur poussif, tenue de route limite. Les enfants sont enthousiastes, ils en rêvaient et ne veulent plus quitter leurs sièges. 

Nous prenons la route sous une pluie battante en direction de Sydney. La Pacific Highway est très encombrée et la côte extrêmement urbanisée.

Des champs verdoyants, des pâturages de vaches, des forêts, des marécages et des banlieues tentaculaires de petites maisons ont remplacé les paysages vierges du désert rouge.  A l’approche de Byron Bay, la route longe un océan déchaîné. Le sol est gorgé d’eau. Les aires de camping se cachent sous les plantes tropicales et les grands pins. Nous branchons notre van dans un camping du bord de mer plutôt avenant. Il est temps de se lancer dans l’inextricable défis du jour: ranger ses sacs à dos quand il n’y a ni placards, ni coffre, tout en gardant un accès à la cuisine…. mission impossible! 

Alors, on prend les choses une par une et le plus important à l’heure qu’il est c’est l’apéro…. une bonne bière fraîche artisanale, des chips, une table et 4 chaises et voilà ! On sirote nos boissons en regardant passer les dindons sauvages. Le ciel menaçant ne craque pas. Nous avons le temps de dîner, faire la vaisselle et même un brin de toilette avant l’arrivée de la pluie. 

Il faut maintenant trouver le sommeil dans ce lit superposé sur roues. On transpire à grandes gouttes. Le van tangue lorsque l’on se retourne dans le lit. 

Courage, il ne reste plus que 9 nuits! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Australie

Summer is here!

Dernier lundi des vacances pour les élèves des collèges. En ce jour férié, tout est fermé. Le café a l’italienne fume sur la table du

Lire la suite »
Australie

Bonne année du rat

Hong Kong dort encore. L’année du rat débute. Le taxi roule entre les gratte-ciel, les ponts à haubans, les voies rapides. L’aéroport, immense, est très

Lire la suite »
Australie

Kata Tjuta

Ce matin, tel un éternel fastidieux recommencement, le réveil fait résonner son épouvantable sonnerie, arrachant les enfants à leur sommeil réparateur. Difficile de les convaincre

Lire la suite »