Thèbes (Louxor), l’ancienne capitale d’Egypte

Le réveil n’a pas sonné, à moins qu’on ait écrasé tellement fort que c’est le tenant de l’hôtel qui nous réveillé à 6h20… Ossama est la depuis une demi-heure, nous guettant, lui qui nous a fait promettre 10 fois d’être là à l’heure… On saute dans nos shorts et en 2min on a rejoint le taxi. Le jour n’a pas encore pointé le nez. En tous cas 12h de sommeil ça fait du bien !!

On se dirige vers les Colosses de Memnon, deux immenses statues, seuls vestiges du temple funéraire d’Amenophis III. Les touristes et les montgolfières sont au rendez-vous. Le lever du soleil sur la campagne est doux. Les champs fertiles se parent de rose.

Ossama, qui commence chacune de ses phrases par un « You wanna » nous mène vers la Vallée des Rois. Des hordes de touristes se ruent sur le petit train blanc qui les transporte, et nous avec, 500m plus loin, à l’entrée des tombes. Le billet donne accès à trois tombes. Sur les conseils d’Aude, on va voir celles de Ramses IV, de Toausert et Sethnakt et de Thoutmosis III. Il fait une chaleur tropicale dans les tombes. Elles sont richement ornées et très bien conservées. Bas reliefs d’une grande simplicité des formes et rigueur de composition. La tombe de Thoutmosis est une des premières à avoir été bâtie sur le site et ses dessins sont très stylisés, sa chambre funéraire en forme de cartouche. Celle de Setnarkt, aux deux chambres funéraires est somptueuse, pleine de couleur et de signes astrologiques au plafond.

On va ensuite explorer les trois tombés ouvertes au public de la Vallée des Reines. Il fait chaud et les touristes tous se sont refugiés chez les vendeurs d’albâtre. Les tombes sont plus modestes, mais leurs decors sont très fins. Les tombes d’Amon Her Khepchef et de Khaemouaset, fils de Ramses III, les représentant avec leur père les conduisant devant les dieux Anubis et Osiris. La tombe de Titi, mère et épouse, possède un petit sarophage arrondi.

On termine la matinée sous une forte chaleur dans le temple d’Hatshepsout, dont l’insertion dans les montagnes ocres est magestueuse. Les trois terrasses reposent sur de grands colosses. Dans la chapelle d’Hathos, les chapiteaux revêtent les visages de la déesse. Le site est saisissant malgré sa tragique histoire terrorisme.

On rentre faire deux heures de sieste après avoir bien mangé en compagnie d’Ossama, kofte et salade. Par cette chaleur, rien d’autre à faire!

Le coucher du soleil sur le temple de Louxor et son allée de Sphinx vaut le detour. On déambule dans les cours et les salles propyles avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Egypte

L’age d’or des pyramides

Dernier jour. Dernier tour. On a réservé le meilleur pour la fin. Aujourd’hui on va consacrer la journée aux Pyramides…. L’arrivée sur le plateau de

Lire la suite »