On the road

C’est l’heure du tetris. Roues de secours, table de pique-nique, chaises, popote, duvets, coussins, dizaines de litres d’eau, jerricane d’essence, ustensiles en tout genre, valises, denrées pour 3 jours. Bref beaucoup beaucoup trop de choses.

Tout rentre. Mais encore faut-il savoir où tout se trouve!

Après quelques détours par un centre commercial de banlieue, on file enfin vers le nord à bord de nos engins tout terrain.

290 km de route impeccable avec aires de pique-nique, passage intense de camions, et désert. Des étendues infinies de bush clôturées. Des terres privées hébergent fermes et réserves. Parfois, hystériques, nous nous arrêtons sur le bord de la route: girafe, oryx, dik dik, babouins, damans…

Arrivés au Waterberg NWR (Namibian Wildlife Resort), nous trouvons notre emplacement et établissons notre campement. Le site est loin d’afficher complet, nous avons réservé juste avant d’arriver entre le sandwich et la clémentine. Les débuts sont un peu chaotiques mais on trouve nos marques. Lumière, barbecue, prise dysfonctionnelle pour le frigo et magnifique vue sur le haut plateau rougeoyant du Waterberg. La nuit tombe vite. Le restaurant sert de copieux plats carnés. l’oryx mariné est savoureux, la bière locale au poil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Namibie

Les iguanes du Sugar Loaf

Le soleil prend son temps avant d’enflammer le sommet du Spitzkoppe, le Cervin de Namibie. Nous nous sommes levés de bonne heure pour guetter ses

Lire la suite »
Namibie

La cascade aux baobabs

La cascade d’Epupa est à sec. Sa puissance se ressent néanmoins. Nous la longeons, en quête de crocodiles dans les jumelles. La route est longue,

Lire la suite »
Namibie

Pour finir en beauté

Le canyon de Sesriem s’étrangle en une gorge verticale aux couleurs ocres jaunes. En période de pluie, le courant doit y être puissant. Son lit

Lire la suite »