Journée d’automne dans la vallée

Une bruine persistante s’est abattue sur la vallée. Il a plu une bonne partie de la nuit. Sanja s’est glissé dans la yourte au lever du jour pour ranimer le feu. Nous profitons de cette journée blanche automnale pour poursuivre le cahier de math et mettre à jour les carnets de voyage. Les enfants de la famille nous apprennent à jouer aux petits chevaux avec les osselets des chèvres. Ils sont très timides et durs à approcher. Dorj nous prépare un barbecue mongol en saisissant la cuisse de chèvre sur les pierres rougies dans les braises du foyer, puis en la couvrant de patates, carottes, chou et enfin de galettes de blé.  Les enfants se régalent. La viande a du goût, elle n’est pas bouillie, nos papilles fonctionnent à nouveau. Nous passons l’après-midi à discuter avec les guides et à flâner. Le ciel se dégage et le soleil se lève juste avant de se coucher. 

 Nous sommes à sec de batterie, plus rien, 20 % sur les téléphones, un vol de drone et une batterie d’appareil photo… pas de prise pour recharger….  Notre seule connectique depuis 9 jours est la prise USB de l’allume cigare de notre voiture; recharger un téléphone demande 2h, une tablette environ 6h, un drone impossible, les panneaux solaires de notre batterie portable ne fonctionnent évidement pas et il faut la brancher aussi…. alors chaque jour de route il faut choisir les priorités et quand on ne roule pas on fait sans!

C’est le grand jour de nettoyage, nous allons prendre une merveilleuse douche bouillante moyennant une somme indécente – 3$ la douche – dans le grand camp de yourtes pour touristes situés à 4 km. Grand moment de bonheur, des cheveux propres, des habits propres, des vrais toilettes, un lavabo et même une prise pour recharger nos batteries pendant 10 minutes! 

Un os de yack

2 réponses

  1. Les yourtes ont vraiment l’air douillettes. A Lyon, l’automne arrive. Les arbres ont encore leur feuilles mais les températures sont bien fraîches le matin (10°). Gaby a fait sa rentrée en sixième et découvre avec joie les nouvelles matières (Sciences et vie de la terre, techno, physique chimie) et sacha continue, en mode ado, sa dernière année de collège. On serait bien resté en vacances faire du surf. A la place je me suis inscrite au roller. Vivement que vous ayez du réseau pour se faire un Skype et se raconter tout ça de vive voix. Bises de tous les 4
    Ps : des masques pour traire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Mongolie

Zélie dessinatrice

Deux françaises de Reims reviennent malades de leur expédition en moto dans le petit Gobi et s’apprêtent à renfourcher leur bécane pour 15 jours de

Lire la suite »
Mongolie

UB

On a tout entendu sur Oulan Bator, trop polluée, trop peuplée, à fuir, rutilante, pleine de vie, musées, bars. Cette ville regroupant 80% de la

Lire la suite »
Mongolie

Karakhorum

La mère de famille nous a préparé des galettes au sucre et du thé au lait. Le père nous offre des osselets de marmotte à

Lire la suite »
Mongolie

Ongi river

Le ciel est chargé de nuages. La route est longue pour rejoindre la Mongolie centrale. Les kilomètres se succèdent, la piste est pénible, nous sommes

Lire la suite »