Le Gansu

Nous quittons Xi’an assaillie par les touristes chinois avec le sentiment de n’avoir pu pleinement profiter de la ville. Le TGV est une salle de classe confortable et les 3h de train filent comme les kilomètres. Tunnels, tunnels, tunnels. Le paysage est perforé, les montagnes toutes terrassées, les usines poussent comme les villes, les cultures maraîchères se faufilent entre les routes et les ponts. 

Lanzhou lancent ses minarets entre d’innombrables tours d’immeubles identiques,  cernées de hautes montagnes dont les sommets se perdent sous la pollution. Nous voici entrés dans le Gansu. 

Le train de nuit pour Dunhuang n’a rien à envier au transsibérien. Nous retrouvons hôtesse, chaussons,samovar, petits rideaux brodés, rose en tissus et velours des couvre matelas. Le compartiment des couchettes molles est presque vide. Nous prenons place avec joie sous nos couettes pour une courte nuit. 

Aéroport de Dubaï ou gare de Xi’an?
Vieille gare de Lanzhou
Notre petit compartiment douillet à bord du Lanzhou-Dunhuang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Chine

Le mandala de Samye

Le monastère de Samye est un des plus anciens du Tibet. Entouré d’une enceinte flanquée de 1008 stuppas, son plan reproduit un mandala indien.  Ce matin,  comme

Lire la suite »
Chine

Le toit du monde

La steppe givrée se dévoile sous le soleil matinal. Les yacks broutent, inébranlables dans leur fourrure dégoulinante. Les monts enneigés nous englobent, se reflètent dans

Lire la suite »
Chine

La nouvelle route de la soie

Le désert défile. Un désert de rocailles. Des milliers d’éoliennes tracent de petites bâtons blancs au loin. Les hautes montagnes enneigées du plateau tibétain surgissent

Lire la suite »