Les mille visages venus du passé

Une double quatre voies largement arborée, avec pistes cyclables latérales, sans circulation, au macadam impeccable, nous mène au temple Zhenguo à 12 km de la Cité. Tout y est paisible depuis un millénaire. La structure en bois des toitures en encorbellement est un savant assemblage de poutres, pannes et pièces sculptées offrant de larges salles démunies de poteaux. Des sinogrammes sont inscrits sur les poutres. De larges fresques habillent les murs. Les figures de terre crue couvertes de plâtre sont très expressives. Bouddhisme, confucianisme, taoïsme, se mêlent de façon harmonieuse. Le lieu appelle à la paresse. 

Au temple de Shuanglin, des grilles empêchent les badauds de s’approcher des sculptures ce qui rend la visite moins intime. Les scènettes du temple Sakyamuni, constituées de milliers de statues, nous plongent dans les innombrables détails des rues commerçantes, la vie du village de l’époque Song et Yuan (960-1368), les remparts de la ville et autres tableaux de la vie quotidienne. 

Les visages de 10000 bouddhas de la dynastie Ming (1368-1644) sont tous différents et les gardiens féroces. Les silhouettes de bois couvertes d’argile, aux couleurs un peu passées, prennent vie dans un décor de forêts et de nuages suspendus aux poutres. 

Pour clôturer cette magnifique matinée loin de la foule, des frites et des nuggets de poulet viennent remplir les ventres de nos loulous affamés. Au soleil couchant, il fait bon déambuler sur la muraille en laissant traîner son regard sur l’intérieur des cours des maisons, cachées de la rue par de hauts murs de brique. 

Temple Zhenguo
Temple de Shuanglin
Tour sur les rempart de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Chine

Beijing trendy arty

Le jardin est propice à l’étude. Les enfants avancent sur leur cahiers malgré une connexion défaillante ne nous permettant pas de regarder les vidéos explicatives

Lire la suite »
Chine

En suspension

Les monts enneigés s’éclairent sous le soleil matinal. Les cultures de maïs et tournesol en terrasses ont remplacé les rizières trop gourmandes en eau dans

Lire la suite »