Phulbari

Rouge, orangé, rose, violacé, la mer de nuages s’illumine doucement. L’aurore s’éclaircit. Tout le monde attend, chaudement vêtu, que le soleil se lève. L’Anapurna south s’embrase soudain, puis l’Himchuli, le Ghandarva Chuli, le Mardi Himal, l’Anapurna 4, 2, 3, le Lamgunj Himal, l’Himal Chuli, le Ganish et les sommets du Langtang. Les couleurs changent à chaque instant, peignant une nouvelle toile dans le ciel. Le cercle rouge du soleil émerge soudain entre les cumulus. Le refuge se pare d’une lumière dorée. Le spectacle est inoubliable, probablement le plus extraordinaire lever de soleil que nous n’ayons jamais eu l’occasion de voir, nous sommes heureux. 

Rebecca, Jane, Alex nous saluent, nos routes se séparent. Des pancakes au miel nous sont servies face à la chaîne himalayenne. Ce matin, nous savourons notre temps, notre prochaine étape ne se situe qu’à une heure de marche en contrebas. Nous perdons notre dernière vie au septième niveau de “The Mind” tandis que le soleil commence à tiédir. Il est temps de quitter ce lieu fabuleux. 

Le sentier suit le chemin des yacks jusqu’à une retenue d’eau puis descend doucement vers Phulbari. Deux lodges contigus proposent le gite et le repas. Les propriétaires n’ont pu se joindre au projet communautaire, le village ayant rejeté leur contribution privée. Gun Maya Tilija, femme vaillante de 51 ans, a monté seule la Green view guesthouse, acheté le terrain et fait construire un premier bâtiment de 8 chambres et une salle à manger. Les travaux de la nouvelle cuisine sont en cours. Son demi-frère l’aide dans son entreprise. Son fils de 13 ans étudie à Katmandou. Elle s’est considérablement endettée et bien que nous soyons en haute saison, personne ne s’est arrêté aujourd’hui. Seule Carole est venue déjeuner et discuter un peu avec nous avant de retourner méditer à Mohare danda.

Les nuages couvrent la vallée, l’humidité monte, on ne voit plus rien. L’après midi passe entre devoirs au coin du feu, lecture et thés au miel. Avant le dîner, nous sommes invités dans la cuisine extérieure à goûter la viande de bœuf séchée et l’alcool local- on ne peut toucher à des produits impurs dans une maison consacrée par les rituels hindous. La nuit est froide.

2,5km – 37m dénivelé positif – 415m dénivelé négatif

Apar – Jayandra
Étienne – Célia – Carole – guide – Alex – Jane – guide
Phulbari

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Nepal

Comme à la maison

Nous voici résidents à Patan, autrefois petite ville de la vallée, devenue aujourd’hui une banlieue de Katmandou. Le taxi passe devant Héritage garden au cœur

Lire la suite »
Nepal

Tikot

Le Dhaulagiri se revêt de rose au lever du soleil, et bien que la vue ne soit pas aussi exceptionnelle qu’à Mohare, le spectacle n’en

Lire la suite »
Nepal

43 ans à Katmandou

Après voir enfin récupéré une chambre convenable et profité d’un bon petit déjeuner en terrasse, nous prenons le temps de ne rien faire. Les enfants

Lire la suite »
Nepal

Nagi

Le soleil se lève sur le Dhaulagiri, le buffle dort encore, la vallée se réveille doucement. Pancakes au miel et café chaud viennent remplir notre

Lire la suite »