Sauvons les koalas

Ce matin, Shirley nous attend à la fraîche pour notre deuxième cours de surf en famille. La houle est parfaite, le soleil pas encore trop sévère et l’eau cristalline. Nous passons une heure à progresser sur l’océan, parvenant à prendre la plupart des vagues. Maël et Zélie surfent comme des poissons dans l’eau. Nous sommes maintenant capables de chercher nos propres lames, de les prendre au moment où elles se brisent, voire même de filer sur leur crête. Ça glisse mieux et c’est vraiment chouette. Tout le monde est heureux ce matin, une session idéale!

Nous quittons Woolgoolga pour Coffs Harbor, une grosse station balnéaire  non loin de là. Après avoir rejoint un point de vue sur l’île des Moutonbird, nous empruntons la jetée de la marina où nagent quantité de poissons petits et grands, rayés et argentés. Nichée sous un rocher se cache une tortue, la juste en-dessous de nous. Elle nage, sereine à un mètre de nos yeux émerveillés. Nous courons chercher les enfants restés bouquiner dans le van. Trop tard, la belle s’est fait la malle. 

La Pacific Highway, comme son nom ne l’indique pas, ne longe absolument pas la mer. Elle va, monotone, à plus de 30km de celle-ci parmi les pâturages.  Croisons toujours d’immenses bras de rivières et des marécages. 

Après 180km ennuyeux – la côte est magnifique mais il fait faire pas mal de détour ou emprunter des Ferries pour traverser les fleuves -,  nous parvenons juste à temps à l’hôpital des koalas de Port Macquarie pour la visite guidée. 

Depuis1973 l’hôpital recueille des animaux percutés par des voitures, brûlés par les incendies, aveugles, trouvés blessés. Les bénévoles nous expliquent dans un australien dur à suivre, l’histoire des ces marsupiaux si mignons. Sur un arbre, six bébés koalas – des joeys- font la sieste. Bien qu’ils ne soient pas à l’état sauvage, pouvoir observer ces drôles de dormeurs de si près nous attendrit tous. Nous repartons avec un doudou supplémentaire !

  Les rouleaux de Shelly beach sont d’une force impressionnante ramenant quantité de coraux, éponges, algues, morceaux de rocher du Reef. Les embruns chargent l’atmosphère d’une légère brume. Une belle randonnée longe toute cette côte entre rochers et vastes plages de sable fin. 

Notre camping situé sur la digue de cette grande ville n’a pas grand intérêt mais n’est pas désagréable, trop urbain pour être bucolique mais bien placé si l’on veut faire des activités dans le coin. On est loin du rêve du campervan posté dans des zones vierges, seuls au monde. Mais Zélie adore, c’est son petit chez elle comme elle aime a nous le rappeler. 

Woolgoolga family surfin’
Coffs Harbor jetty
l’hôpital des koalas de Port Macquarie
Shelly beach

Une réponse

  1. Salut les copains ! Adorables ces koalas… j’adore la collection de Zélie!
    L’Australie est encore un monde bien différent de ce que vous avez vécu jusqu’à maintenant, quelle année! Continuez à nous faire rêver!
    Bises
    B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans le même pays

Australie

Surfin’ attitude

Aujourd’hui, premier cours de surf sur la longue plage déserte de Flatrock. Nicolas et Maël sont chouchoutés par Lucy qui a composé un groupe parents

Lire la suite »
Australie

Seal bay

A 9h30 le soleil est déjà très chaud sur la plage d’Emu bay. Nos peaux blanches craignent la force des rayons. A marée basse, on

Lire la suite »
Australie

Byron bay, What else?

Disons qu’ aujourd’hui, nous avons répété les ingrédients d’hier avec quelques variantes minimes: pique nique a côté des champs, après-midi à quelques centaines de mètres

Lire la suite »
Australie

Uluru

Nous confions les enfants à Morphée et filons seuls admirer le lever du soleil sur Uluru. L’aube point à peine. Bleu, indigo, jaune, orange, doré,

Lire la suite »