Triconmalee – Pasikudah

Nico profite du lever du soleil à 5h50 sur la plage déserte tandis que le reste de la famille s’offre une petite heure de sommeil supplémentaire. Petite baignade matinale dans les rouleaux plus calmes à marée montante. 

Nous prenons ensuite un mini-van en piteux état pour rejoindre notre prochaine destination balnéaire à 120 km au sud. 
 
Mais tout d’abord petit arrêt dans le port de Trincomalee pour aller faire découvrir aux enfants les temples hindous et les couleurs vives des animaux et divinités kitschissimes de nos chers tamouls. Premier arrêt au Kandasamy Kovil, temple dédié à Shiva où tous les signes de fertilité et de dévotion sont reunis: lingam de swayamblu, nandi, Ganesh, caisses à souhaits, noix de coco à briser sur un rocher, pièces à lancer…
 
Le temple domine un piton rocheux à l’extrémité du fort Frederick occupé par les militaires et habité par de nombreuses biches. 
Nous assistons ensuite à une magnifique cérémonie sonore et très colorée dans le temple de Kali dont le gopuram (le pain de sucre coloré) est tout à fait impressionnant et le plafond ultra décoré de bas reliefs. Les enfants sont fascinés et Nico est amené à participer en donnant la cloche tandis que la statue du dieu est déplacée vers l’autel sous un vrombissement sonore de tambours et sehanai (flûtes).
Sur la route, la cote est peuplée de musulmans et d’hindous. On dénombre quelques églises catholiques également. Les femmes sont très voilées et couvertes de blanc, tandis que les tamoules se parent de mille couleurs et d’attraits brillants qui ravissent Zélie.
 
Les vaches et les buffles peuplent les rizières jaunies par le soleil et en pleine moisson. Il faut être prudent en conduisant car les vaches sacrées occupent la route et traversent en permanence. 
De nombreuses casernes militaires occupent le sud de Trincomalee, vestiges de la récente guerre, marquant la présence srilankaise proche de l’ancien front et la victoire sur les tamouls. Pas grand monde sur les routes. Il fait très chaud. Une petite ambiance indienne règne ici et c’est très sympa. 
 
Nous parvenons en milieu d’après-midi dans notre luxueux hôtel Amaya beach, accueillis par un jus de papaye, un porteur de bagages, des lingettes chaudes dans un vaste hall au design sobre… on n’est pas habitués! C’est notres folie luxueuse du séjour avec piscine sur la plage, jet ski bruyant sur la plage, voiliers, cocktails hors de prix et jetset. Les enfants adorent!
Bon, on a juste oublié 2 sacs dans le mini van… dont les maillots de bain… après deux heures de tractation le chauffeur nous les rapporte… on n’y croyait  plus. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans le même pays

Sri Lanka

Les vagues de Tangalle

Quiétude. Calme total. Nous apprécions. Nous sommes seuls dans notre petite pension… pas un touriste… c’est la saison basse sur la côte sud. Depuis notre

Lire la suite »
Sri Lanka

Little Adams Peak

Il fait beau, pensant qu’à la montagne la température serait basse, d’autant qu’en arrivant hier soir on a eu froid, on se couvre… et on

Lire la suite »
Sri Lanka

Anudharapura

On s’attaque au vaste site du royaume d’anuradhapurada.Bien que très tentés par le vélo, la fatigue et la taille du site nous découragent et on

Lire la suite »
Sri Lanka

Pigeon Island

On est bien au Luna Beach Hotel … Les enfants ont dormi lovés contre l’autre et se sont réveillés à 6h… On était à l’heure

Lire la suite »